https://www.sida-info-service.org
faire un don
QUESTIONS FRÉQUENTES
AGIR APRÈS UN RISQUE

C’est la rentrée ! Bientôt un test VIH ?
  •  
  •  
  •  

A visiter

Appelez-nous

Service

Forum

Multimédia

Pratique

Disparition

Adieu, René-Paul

Il avait créé Ligne Azur, dispositif d’information contre l’homophobie et pour la prévention du suicide
29/04/2016
Version imprimable de cet article Diminuer la police Augmenter la police

Le destin fait de curieux pieds de nez. Ce jeudi 28 avril, je suis allé voir Théo et Hugo dans le même bateau, un film d’Olivier Ducastel et Jacques Martineau qui parle de désir, d’amour, d’homosexualité, de VIH, de prise de risque et aussi au détour d’une scène de Sida Info Service.

En sortant du cinéma, j’avais un message sur mon portable me demandant de rappeler une collègue. C’est elle qui m’a appris le décès de René-Paul Leraton, une figure historique de la lutte contre le VIH/sida et de Sida Info Service .

René-Paul, c’est toute une histoire. C’est une partie de l’histoire de la lutte contre le VIH/sida qu’il connaissait par cœur pour s’y être impliqué très tôt. Son premier copain est mort du sida. Il l’a accompagné jusqu’aux derniers jours et combien d’autres personnes séropositives ensuite ! Comme tous les homosexuels des débuts de l’épidémie, René-Paul avait vu fondre le nombre de ses connaissances dans son carnet d’adresses. A l’époque, chaque jour ou presque, il se rendait aux funérailles d’une victime du sida.

René-Paul, c’est Sida Info Service. Comme beaucoup il y était entré comme écoutant au début des années 1990 avant l’arrivée des trithérapies, avant l’espoir donné par ces nouveaux médicaments qui ont heureusement changé le devenir des personnes séropositives. Dans ces années noires, il fallait écouter et soutenir au téléphone - dans l’anonymat et la confidentialité - des milliers de personnes, des homosexuels surtout, atteints dans leur chair et dans leur âme par cette terrible maladie et discriminés, mis à l’index, rejetés par leur famille et par la société.

Parmi ces milliers appels, beaucoup émanaient de jeunes. Sur le numéro vert de Sida Info Service, ceux-ci parlaient d’abord de VIH, de prise de risque mais René-Paul avait perçu que derrière l’inquiétude du VIH ressortait avant tout un questionnement sur l’homosexualité et sur la peur d’être découvert.

C’est ainsi que René-Paul a proposé de créer un dispositif téléphonique indépendant du numéro vert de Sida Info Service pour parler non plus en premier de VIH mais d’orientation sexuelle, de risque suicidaire, de peur de l’homophobie et aussi d’image de soi, d’estime de soi, de désir, d’amour. Ligne Azur est née en 1997 de cette analyse, de cette volonté d’un homme et d’une association fidèle aux principes d’émancipation des individus.

J’ai connu René-Paul en 1999. J’avais besoin de faire un stage dans le cadre d’une formation et je souhaitais le faire sur Ligne Azur. J’ai appelé René-Paul et il m’a aussitôt proposé un rendez-vous. Quand il m’a accueilli dans son bureau du 4ème étage de l’immeuble Pierre Kneip (premier directeur de Sida Info Service) du boulevard de Charonne à Paris, j’ai découvert un homme attentif et joyeux dont l’humanité se déployait à tout instant. Il m’a écouté lui présenter mon projet, m’a posé des questions directes, sans détour sur ce que je venais chercher sur Ligne Azur, puis a validé ma demande. Ensuite... il m’a emmené dans tous les bureaux pour me faire connaître sans attendre des écoutant-e-s, des personnels de l’équipe administrative jusqu’au directeur, tout ceci dans de formidables éclats de rire !

Quand j’ai été recruté moi-même dans l’équipe de Ligne Azur puis sur le numéro vert de Sida Info Service, j’ai suivi la formation initiale des écoutant-e-s. René-Paul garde une place exemplaire dans ce parcours initiatique. L’histoire du VIH/sida, il ne nous la racontait pas par le souvenir de ce qu’il avait lu dans des livres. Il l’incarnait. L’histoire de l’homosexualité, de la lutte pour les droits des homosexuel-le-s, il en était l’un des acteurs historiques et sa parole rendait cette histoire d’autant plus vivante.

Sa parole, il ne l’économisait pas lorsqu’il s’agissait de parler de santé sexuelle, de prévention du VIH/sida, de lutte contre les discriminations, de soutien aux jeunes gays et lesbiennes rejeté-e-s par leur famille ou maltraité-e-s par l’école. René-Paul intervenait souvent dans des colloques, des rencontres interassociatives, lors des actions des Soeurs de la Perpétuelle Indulgence dont il avait rejoint l’engagement ou dans les médias comme par exemple dans Lahaie, l’Amour et vous sur RMC. S’il avait encore été à Sida Info Servie, on imagine la force de sa parole contre les délires réactionnaires lors des débats sur le Mariage Pour Tou.te.s en 2013...

Hélas, au fil des années, des problèmes de santé ont affaibli René-Paul, et il a décidé de prendre sa retraite.

René-Paul avait donc quitté Sida Info Service.

Aujourd’hui il nous quitte.

Il y a tant de souvenirs encore qu’il faudrait évoquer.

Le tout est de tout dire et je manque de mots, disait Paul Eluard.

Alors juste un simple mot, qui aurait peut-être plu à l’ancien prof de français que René-Paul avait été autrefois :

Merci.

Alain Miguet

Rédacteur en chef

Sida Info Service

 
Partager cet article envoyer l'article par mail Partager sur facebook