https://www.sida-info-service.org
faire un don
QUESTIONS FRÉQUENTES
AGIR APRÈS UN RISQUE

C’est la rentrée ! Bientôt un test VIH ?
  •  
  •  
  •  

A visiter

Appelez-nous

Service

Forum

Multimédia

Pratique

Boire ou se protéger il faut choisir

8/02/2012
Version imprimable de cet article Diminuer la police Augmenter la police

On s’en doutait, l’analyse de 12 études le confirme : la consommation d’alcool a un impact direct sur l’intention d’avoir des relations sexuelles non protégées.

« Une augmentation des taux d’alcoolémie de 0,1 mg / ml entraîne une augmentation de 5 % de la probabilité de relations sexuelles non protégées. Ce résultat reste stable après prise en compte des autres facteurs de risque. »

Rappelons que des rapports non protégés par un préservatif entraînent des risques de contamination par le virus du sida ou des infections sexuellement transmissibles (IST).

Pour le docteur J. Rehm, auteur principal de cette analyse comparative, « boire a un effet causal sur la probabilité de s’engager dans des rapports sexuels non protégés et cette conclusion devrait donc être incluse comme un facteur majeur dans les efforts de prévention d’infection au VIH ».

Source : Rehm J., Shield K.D., Joharchi N. and Shuper P.A. Alcohol consumption and the intention to engage in unprotected sex : Systematic review and meta-analysis of experimental studies

 
Partager cet article envoyer l'article par mail Partager sur facebook