https://www.sida-info-service.org
faire un don
QUESTIONS FRÉQUENTES
AGIR APRÈS UN RISQUE

C’est la rentrée ! Bientôt un test VIH ?
  •  
  •  
  •  

A visiter

Appelez-nous

Service

Forum

Multimédia

Pratique

Complications du piercing

2/12/2014
Version imprimable de cet article Diminuer la police Augmenter la police

Mal pratiqué, le piercing peut entraîner des infections, des allergies ou la transmission des virus des hépatites.

Lors d’un piercing, le non respect de la règlementation est susceptible d’entraîner :

  • une infection chez un client à partir de ses propres microbes
  • la dissémination éventuelle d’une infection déjà présente.

L’infection peut aussi être due à des microbes présents sur le matériel utilisé pour faire le piercing. Ces micro-organismes peuvent provenir :

  • d’un client précédent, par exemple si le perceur utilise un matériel pas ou mal stérilisé,
  • des surfaces avec lesquelles ce matériel aura été en contact,
  • des mains mal nettoyées du perceur.

Les infections les plus courantes sont dues à des bactéries et mettent en jeu les streptocoques, les staphylocoques et parfois les pseudomonas.

Certaines infections dues à d’autres micro-organismes peuvent plus rarement survenir comme les virus herpes ou le papillomavirus (responsable des verrues).

Des réactions allergiques peuvent se produire. Elles sont liées aux métaux des bijoux implantés (le bijou ne doit pas comporter de nickel) ou aux produits utilisés pour les soins après le geste et peuvent entraînant le rejet du piercing

Des cicatrisations pathologiques type cheloïde (forme de cicatrice résultant d’une excroissance du derme provoquant un gonflement et une inflammation des tissus) ou des granulomes peuvent se développer.

Quelques complications plus spécifiques au piercing ont été également rapportées :

  • fractures dentaires (en particulier pour le piercing de la langue),
  • pertes de sensibilité,
  • délabrements tissulaires.

Les délabrements tissulaires se rencontrent de plus en plus rarement car les matériaux sont plus adaptés (moins adhérents, plus légers, correctement pré-stérilisés), ainsi que les soins (moins agressifs, mieux prescrits, avec moins de réactions cutanées de manière générale. Ces complications sont des points fragiles intervenant là où la peau reste inflammée et est sujette à excroissances cicatricielles, desquamations excessives ou autres problèmes à la cicatrisation. Les lésions sont parfois susceptibles de s’infecter lorsqu’il n’y a pas de consultation où lorsque que l’hygiène du piercing n’est pas respectée.

Piercing et hépatites infectieuses

Les données scientifiques disponibles sont très peu nombreuses. Lorsque le piercing est effectué dans de mauvaises conditions d’hygiène, le risque de transmission existe pour le VHB (hépatite B) et le VHC (hépatite C), mais il est beaucoup moins probable pour la transmission du VIH.

Consultation piercing

A Paris, en cas de problème on peut s’adresser à la Consultation Piercing de l’hôpital Tenon, Service des Maladies Infectieuses, 5ème étage – 4, rue de la Chine 75020 Paris.

Prendre rendez-vous en téléphonant au 01 56 01 74 62.

La consultation a lieu du lundi au vendredi de 8 h à 17 h.

Crédit photo : © Tous droits réservés

 
Sources :
Partager cet article envoyer l'article par mail Partager sur facebook