https://www.sida-info-service.org
faire un don
QUESTIONS FRÉQUENTES
AGIR APRÈS UN RISQUE

C’est la rentrée ! Bientôt un test VIH ?
  •  
  •  
  •  

A visiter

Appelez-nous

Service

Forum

Multimédia

Pratique

Le CCNE opposé aux assistants sexuels

13/03/2013
Version imprimable de cet article Diminuer la police Augmenter la police

Non, les personnes lourdement handicapées ne peuvent pas se faire aider de professionnel-le-s pour accéder au plaisir sexuel. Le Comité consultatif national d’éthique se prononce contre cette possibilité dans un avis rendu public lundi 11 mars 2013. « Il n’est pas possible de faire de l’aide sexuelle une situation professionnelle comme les autres en raison du principe de non-utilisation marchande du corps humain », souligne le CCNE.

En revanche, le CCNE recommande aux autorités publiques de « promouvoir la formation des personnels soignants et éducatifs tant sur la question de la sexualité que sur le questionnement éthique » et de « soutenir les recherches et initiatives existantes. »

Chez Pascale Ribes, la présidente de l’association CH(s)OSE que Sida Info Service avait interviewée dans le cadre du dossier spécial « Amour, sexe et Handicap » publié le 25 février 2013, c’est la colère qui domine. Pour elle, « associer la prostitution à l’assistance sexuelle est un faux débat ».

A présent, la balle est dans le camp du gouvernement qui pourrait ouvrir un débat national, comme le réclame Pascale Ribes dans une lettre ouverte adressée le mois dernier au président de la République.

- Le site du CCNE

 
Partager cet article envoyer l'article par mail Partager sur facebook