https://www.sida-info-service.org
faire un don
QUESTIONS FRÉQUENTES
AGIR APRÈS UN RISQUE

C’est la rentrée ! Bientôt un test VIH ?
  •  
  •  
  •  

A visiter

Appelez-nous

Service

Forum

Multimédia

Pratique

CROI 2010

Recherche thérapeutique, prévention, accès aux soins...

22/02/2010
Version imprimable de cet article Diminuer la police Augmenter la police

La couverture en français de la CROI 2010 par Aidsmap nous livre en vrac une seconde série de résultats en provenance de San Francisco. Sida Info Service prendra le temps par la suite de revenir en détail sur les plus marquants d’entre eux.

Une étude (ACTG 5202) permettant entre autre une comparaison entre Kivexa® et Truvada® arrive à la conclusion qu’ils sont aussi efficaces l’un que l’autre et que Kivexa® semble provoquer davantage d’effets secondaires graves. Rappelons que Kivexa® est composé de Ziagen® (abacavir) et d’Epivir® (lamivudine) tandis que Truvada® est une combinaison de Viread® (tenofovir) et d’Emtriva® (emtricitabine).

La même étude suggère que Reyataz® (atazanavir) boosté par Norvir® et Sustiva® (efavirenz) sont d’efficacité comparable quand ils sont associés au Kivexa® ou au Truvada®. Mais les patient-es qui prenaient l’atazanavir avaient un meilleur profil lipidique que ceux et celles qui prenaient l’efavirenz.

En Ouganda et au Zimbabwe, l’étude DART a montré que la restauration immunitaire des patient-es commençant un premier traitement anti-VIH tardivement est insuffisante pour protéger efficacement contre les maladies opportunistes liées au sida pendant la première année de traitement.

Autres actualités VIH en direct de San Francisco : le bénéfice de l’arrêt du tabac pour la santé cardiovasculaire des séropositif-ves est confirmé (données issues de la cohorte D:A:D) ; le traitement préventif par isoniazide a un bon impact contre la tuberculose chez les séropositif-ves ; et le « traitement altruiste » (se traiter contre le VIH pour être moins contaminant) semble contribuer à la réduction du nombre de nouvelles infections en Colombie-Britannique (Canada).

Pour clore ce tour d’horizon encore incomplet, nous évoquerons une étude menée en Afrique du Sud concernant l’accès aux traitements VIH dans les pays à ressources limitées. Cette étude a montré que dans ce pays, un quart des personnes se trouvant sur la liste d’attente pour un premier traitement antirétroviral étaient mortes avant même d’avoir pu recevoir leur premier comprimé.

Plus d’infos sur Aidsmap en français

Laurent Rossignol

 
Partager cet article envoyer l'article par mail Partager sur facebook