http://www.sida-info-service.org
faire un don
QUESTIONS FRÉQUENTES
AGIR APRÈS UN RISQUE

Pour vous, le préservatif est un outil de prévention :
  •  
  •  
  •  

A visiter

Soins après un tatouage

29/09/2014
Version imprimable de cet article Diminuer la police Augmenter la police

Les soins sont essentiels pour limiter au maximum les risques d’infection et pour que le tatouage ou tattoo conserve la meilleure qualité possible.

Avertissement : les recommandations ci-dessous peuvent varier selon les situations individuelles et les conseils personnalisés du tatoueur.

Juste après le tatouage

Après avoir nettoyé le tatouage avec une solution antiseptique, le tatoueur applique une crème cicatrisante sur laquelle il pose un film plastique alimentaire ou un pansement.

Après avoir retiré le film alimentaire ou le pansement, le tatouage est alors nettoyé, sans frotter, à l’eau tiède et au savon, ou avec une solution antiseptique (attention aux risques d’allergie aux antiseptiques). La crème cicatrisante doit être appliquée sur la peau propre et sèche (pour sécher, tamponner doucement avec un linge propre et doux).

Le pansement sera changé pour la nuit.

Premiers jours après le tatouage

Après la première nuit, le pansement est ôté. Il ne sera généralement pas renouvelé afin de laisser respirer le tatouage.

Dans certains cas, et en fonction des recommandations du tatoueur, de la partie du corps encrée et des activités du tatoué (travaux salissants, exposition au soleil...), on pourra mettre un pansement adapté ou du film plastique durant la journée.

La crème est ensuite appliquée en couche assez fine : on pensera notamment aux vêtements que l’on préférera amples et en coton (bannir la laine et les matières synthétiques). Lorsque c’est possible, on laissera la partie tatouée à l’air libre.

Le temps de la cicatrisation, il est recommandé d’appliquer la crème 2 à 4 fois par jour, de façon à ce que le tatouage ne soit jamais sec. Toujours avec les mains préalablement lavées.

Cicatrisation du tatouage

Il est habituel d’observer une réaction inflammatoire (rougeur et parfois gonflement) dans les jours qui suivent la réalisation du tatouage. Toutefois ces symptômes doivent disparaître en moins d’une semaine, sans soins particuliers autres que ceux-ci-dessus.

Les démangeaisons font partie du processus de cicatrisation. Il ne faut absolument pas gratter, ni frotter. Pour atténuer les démangeaisons, on pourra essayer de tamponner délicatement la partie tatouée avec un linge humidifié à l’eau froide.

Délai moyen de cicatrisation

Ce délai est d’environ 15 jours.

La cicatrisation définitive va ensuite être obtenue dans des délais qui varient en fonction notamment :

  • de la localisation et de la taille du tatouage,
  • de l’état général et des antécédents médicaux de la personne,
  • de la qualité du geste du tatoueur.

Symptômes d’une mauvaise cicatrisation

Au-delà d’un délai d’une semaine, la persistance, l’accentuation des symptômes, ou l’association d’au moins 3 symptômes parmi les suivants marquent la présence d’une infection et nécessite un avis médical :

  • érythème (rougeur),
  • œdème (gonflement),
  • douleur,
  • augmentation de la chaleur locale,
  • fièvre,
  • écoulement purulent ou nauséabond.

Préservation du tatouage

Les bains, la piscine, la mer sont à proscrire pendant au moins 15 jours.
Bannir également le soleil et les UV en institut pendant au moins un mois.
Par la suite, on évitera autant que possible l’exposition au soleil sans protection, la poussière et les saletés.

Pour en savoir plus vous pouvez consulter l’article : Réglementation du tatouage.

Pour cette photo, réalisée pendant le Mondial du Tatouage 2013, il n’a pas été possible de relever le nom de chaque tatoueur dont le travail est représenté. Si vous êtes l’auteur d’un dessin ou d’un tatouage représenté ici, vous pouvez demander toute rectification ou retrait des images vous concernant.

 
Partager cet article envoyer l'article par mail Partager sur facebook