http://www.sida-info-service.org
faire un don
QUESTIONS FRÉQUENTES
AGIR APRÈS UN RISQUE

Cet été, ce sera :
  •  
  •  
  •  

A visiter
Mercredi 20 mai 2009, 18 h - 19 h

Tatouage / piercing : quels risques ?

avec Cathy, écoutante à Sida Info Service
20/05/2009
Version imprimable de cet article Diminuer la police Augmenter la police

En cette période estivale, Sida Info Service vous propose de relire le compte rendu d’un chat sur le piercing / tatouage, publié le 14 mai 2009.

Modérateur : Bonjour et bienvenue pour ce chat sur les risques liés au piercing et au tatouage. Invitée : Cathy, écoutante à Sida Info Service. Vous pouvez poser vos questions.

anonyme : J’envisage de me faire tatouer cet automne. Quelle précaution dois je prendre ? Existe-t’il une liste des tatoueurs les plus clean du marché ?

Cathy : Des précautions de bon sens tout simplement : rendez-vous dans plusieurs boutiques et posez des questions sur les mesures d’hygiène appliquées par le tatoueur. Et demandez à voir les tatouages réalisés par le tatoueur : un tatouage c’est pour la vie, ne vous contentez pas de planches flash ou de reproductions de dessins ou de photos.

Justatemps : Bonjour, est-ce qu’un piercing sur la langue augmente le risque de transmission VIH pour la pratique d’une fellation ?

Cathy : Non dans la mesure où il n’y a pas de problème de cicatrisation et où le piercing n’est pas trop récent.

Justatemps : quand vous dîtes pas trop récent c’est-à-dire ? attendre un bon mois vous paraît-il suffisamment ? hormis la cicatrisation

Cathy : Oui un bon mois parait un minimum sachant que la cicatrisation pour un piercing à la langue peut prendre jusqu’à trois mois car les soucis de cicatrisation ne sont pas rares.

Justatemps : Merci de votre réponse. Est-ce la même idée pour un piercing sur le gland et pour une fellation ?

Cathy : Oui tout à fait.

Luc : Peut-on utiliser un préservatif avec un piercing sur le gland ?

Cathy : Oui fort heureusement sinon cela voudrait dire que le piercing empêche la protection par le préservatif. Mais pouvez-vous me dire en quoi cela peut gêner ? Pour poser le préso ou parce que celui-ci risque de se rompre ?

Luc : oui je me demandais si les risques que le préservatif se rompe n’étaient pas plus importants...

Cathy : Tout dépend du type de bijou utilisé pour le piercing : un anneau entraîne certainement moins de risques qu’une barre.

glafée : je me suis faite percer le nombril hier dans un lieu qui ressemblait à une salle d’opération avec stérilisateur et tout le reste dois je m’inquiéter ?

Cathy : Si ça ressemblait à une salle d’op et que le pierceur avait des gants, a ouvert la pochette de bijou devant vous, c’est qu’il s’agit sûrement d’un tatoueur très sérieux.

glafée : il y a vraiment des gens qui ont un percing sur la langue et qui font des fellations à des gens qui ont un percing sur le gland ? Dans ce cas le préservatif est tout de meme mis à rude épreuve ?

Cathy : C’est probablement plus vrai qu’en l’absence de matériel mais n’oubliez pas tout de même qu’il ne s’agit pas de fil de fer barbelé ! Juste de bijou qui ne présente pas d’aspérité. Donc ils ne peuvent pas vraiment exercer une traction importante sur le préservatif. Et en cas de doute, n’hésitez pas à mettre du lubrifiant pour la pénétration. Pour la fellation, la salive suffira à limiter les frottements trop intenses, ou alors mettez du lubrifiant parfumé !

glafée : je vous remercie pour tout je vais cependant en rester au percing du nombril.

Mathieu : J’envisage de me faire tatouer. Y a-t-il des risques pour le VIH et les hépatites ? Je lis plein de trucs sur Internet qui me font peur...

Cathy : De même que vous n’iriez pas vous faire soigner chez un dentiste qui vous paraît douteux, n’allez pas vous faire tatouer si le tatoueur ne vous inspire pas confiance. Demandez à visiter la boutique, posez des questions sur les conditions de travail et prenez votre temps : un tatouage c’est pour la vie. Pour le VIH les risques sont extrêmement réduits voire inexistants. Pour les hépatites il faut être vigilant quant aux conditions d’hygiène. Pour en savoir plus vous pouvez consulter notre site : http://www.sida-info-service.org​...

Mathieu : j’ai lu aussi qu’on pouvait se faire enlever un tatouage, c’est vrai ?

Cathy : Oui et non : on peut se le faire enlever au laser mais c’est très douloureux (encore plus que le tatouage paraît-il) et ça coûte très cher. Parfois il vaut mieux le faire "recouvrir" donc dissimuler le dessin sous un autre dessin.

Mathieu : je crois que je vais réfléchir merci pour vos réponses ;)

Modérateur : Merci d’avoir participé à ce chat.

Luc : au revoir !

Modérateur : Prochain chat, mercredi 27 mai 2009, 18 h - 19 h : transmission du VIH et des IST, dépistage, prévention. Posez vos questions à un écoutant de Sida Info Service.

 
Partager cet article envoyer l'article par mail Partager sur facebook