http://www.sida-info-service.org
faire un don
QUESTIONS FRÉQUENTES
AGIR APRÈS UN RISQUE

Congrès SFLS : Dans 20 ans, plus de VIH. Vous y croyez ?
  •  
  •  
  •  

A visiter
Mercredi 7 octobre 2009, 18 h - 19 h 30

Tout savoir sur les hépatites !

avec Arame Mbodje, coordinatrice d’Hépatites Info Service
1er/10/2009
Version imprimable de cet article Diminuer la police Augmenter la police

Transcription du chat réalisé le mercredi 7 octobre 2009 avec le Dr Arame Mbodje, coordinatrice d’Hépatites Info Service.

Modératrice : Bonsoir à toutes et à tous et bienvenue sur le chat de ce soir qui porte sur les hépatites.

SIS-Arame : Bonjour

Modératrice : nous accueillons ce soir le Dr Arame Mbodje, coordinatrice d’Hépatites Info Service.

Eoz : Quel type de communication sur les risques réels encourus par relations sexuelles consécutives à des rencontres sur des sites spécialises par internet. ? Vous est il possible d’adresser sur demande des plaquettes de communication ou rappels tels qu’on peut les lire sur votre site rubrique sexualité ou préservatifs, et ce, de manière anonyme sur l’origine de l’émetteur ? Merci de votre aide.

SIS-Arame : Dans le cadre des hépatites, il faudrait rappeler qu’en ce qui concerne l’hépatite B il s’agit d’une IST donc même protection que pour le VIH (préservatif). Pour ce qui est de l’hépatite C, le risque existe en présence de sang.

Anonyme : je suis porteuse d’une hépatite C génome 1b avec cirrhose. Les hôpitaux ne proposent rien pour les gens dans mon cas, les nouveaux protocoles ??? que faire ?? merci de votre réponse ...

SIS-Arame : il existe des nouveaux protocoles pour les personnes présentant un génotype 1. ces protocoles sont en cours actuellement à Paris. Il s’agit d’une trithérapie associant une protéase. Si vous n’êtes pas à Paris, parlez-en à votre médecin traitant.

Fred : Bonjour, le vaccin VHB que j’ai subi quand j’étais plus jeune vers les 16 ans, doit-il être vérifié un jour ? Sachant que je vais sur mes 35 ans. Merci de votre réponse.

SIS-Arame : la vaccination contre l’hépatite B, lorsqu’elle est faite avant 25 ans, protège à vie. Il n’est donc pas nécessaire de faire une vérification, éventuellement pour savoir si vous êtes effectivement protégé (5% des personnes vaccinées ne sont pas immunisées)

Fred : Merci, donc à votre avis l’intérêt de la vérification de la vaccination est peu utile ? Merci.

SIS-Arame : A mon sens, ce n’est pas nécessaire sauf si vous êtes régulièrement exposé au VHB.

MAN : Bonjour, concernant le vhc, mon ami par inadvertance touche un tache de sang séchée présente sur une bouteille de soda avec le doigt , ensuite sans se laver les mains nous avons un rapport sexuel et avec ce meme doigt il me fait un doigté vaginal y a t il un risque vhc ? Désolée si la question est idiote. Cordialement.

SIS-Arame : dans le cas de figure que vous citez, il n’y a aucun risque de contamination par le VHC.

James : je suis atteint d’une hépatite A et je suis séronégatif et depuis quelque temps je n ai plus de libido ça créer un problème entre mon partenaire et moi.

SIS-Arame : votre problème de libido n’a rien avoir avec l’hépatite A (dont on guérit spontanément et définitivement et en plus on est protégé à vie contre une nouvelle contamination). Parlez-en à votre médecin traitant.

Anonyme : c’est quoi la différence entre une hépatite virale et une hépatite non virale ?

SIS-Arame : Une hépatite virale est due à un virus (VHA, VHB, VHC, VHE et VHD) alors qu’une hépatite non virale est due soit à une bactérie, un parasite, des médicaments, ........

kirie42 : je viens d’avoir un rapport sexuel non protégé (par accident) et mon petit copain me dit qu’il a fait un test et qu’il n’est pas porteur du virus, toutefois, est-ce qu’il est possible que je l’ai contaminé ? Il me dit que non dans la mesure ou je n’ai jamais eu de relation sexuelle avec un autre que lui. A-t-il raison ?

SIS-Arame : Si votre partenaire n’est pas porteur du virus (VIH ou hépatites) et que vous n’avez pas eu de rapport sexuel avec un autre que lui, il n’y a aucun risque de contamination.

Clo : Bonjour , quel risque en se blessant avec une tige en ferraille (blessure très superficielle quasi inexistante juste le marquage d’un point rouge sur la peau ) au cas ou quelqu’un se blesse avec avant ?

SIS-Arame : Il n’y a aucun risque de contamination dans la situation que vous décrivez.

Modératrice : Pour rappel, le chat dure maintenant jusque 19h30.

Clo : Dans quelle condition le contact plaie contre plaie est il contaminant ? faut il beaucoup de sang avec une grosse porte d’entrée ?

SIS-Arame : Il faut peut être beaucoup de sang mais il faut surtout qu’il y ait du virus présent dans le sang potentiellement contaminant. le contact plaie contre plaie (pas très courant du reste !!!) n’est pas contaminant.

Lorenzo : j’ai une hépatite C, génotype 1a, mon foie est assez fibrosé:f3. Le traitement proposé il y a un an avait failli et avait été interrompu trois mois de son début. Mon médecin me propose de recommencer. J’hésite, pourquoi ce traitement marcherait cette fois, alors qu’il avait loupé avant ??

SIS-Arame : Il y a toujours un gain à retraiter même si le virus est encore présent dans l’organisme. Le traitement permet de ralentir l’évolution de la fibrose au niveau du foie. Il existe actuellement un traitement associant une trithérapie (en protocole actuellement).

Clo : Le contact plaie contre plaie n’est pas contaminant vous avez dit ?

SIS-Arame : Oui, je confirme que le contact plaie contre plaie n’est pas contaminant, sauf s’il s’agit de plaie profonde avec présence d’une certaine quantité de virus (situation qu’on rencontre rarement dans la vie de tous les jours).

Sylvie : Bonsoir ! L’hépatite B est-elle encore une maladie mortelle de nos jours ou peut-on en guérir et quelles sont les chances de guérison aujourd’hui ? Je précise ma situation : je ne suis pas vaccinable, le vaccin ne prend pas sur moi...et bien sûr, je n’ai pas d’anticorps sinon je ne serais pas venue vous casser les pieds ! :-)

SIS-Arame : l’hépatite B guérit spontanément dans 90% des cas. Seuls 10% sont susceptibles d’évoluer vers une forme chronique potentiellement mortelle. Actuellement il existe des traitements qui permettent de ralentir l’évolution.

Clo : Merci je vous posais cette question car je suis pompier volontaire et j’ai parfois de petites plaies sur mes mains et je redoute un peu le VHC

SIS-Arame : S’il s’agit de "petites plaies", pas de risque pour le VHC. Cependant, dans votre cas, vous pouvez effectivement être en contact de plaies très hémorragiques donc les gants doivent être systématiques.

Lorenzo : Donc le traitement pourrait améliorer mon foie, même s’il ne réussi pas à éliminer le virus VHC ? Donc si le traitement élimine le VHC, ma fibrose de mon foie pourrait elle disparaitre complétement ? Si j’accepte d’entreprendre à nouveau un traitement, sur quelle aide de Hépatites Info Service je pourrait compter ? C’était dur la première fois... Je me sentais très seul...

SIS-Arame : Le traitement va permettre un ralentissement de la fibrose mais ne va pas la faire disparaitre. Si vous acceptez d’entreprendre un nouveau traitement, Hépatites Info Service pourra vous accompagner, si vous le souhaitez, le temps que vous le jugerez nécessaire.

Clo : Merci donc si j’ai bien compris la contamination par voie sanguine concernant le VHC sont les mêmes que le VIH , il faut beaucoup de sang.

SIS-Arame : Effectivement, la transmission sanguine du VHC utilise les mêmes modes que le VIH et les mêmes conditions à la différence que le VHC est plus contaminant.

Sylvie : D’accord, donc on peut espérer guérir si on est atteint, mais en même temps on ne peut pas en être tout à fait sûr... Mais a propos de vaccination, est-il vrai que l’on peut être immunisé même si le taux d’anticorps est trop faible ? Comment évaluer cela ? A-t-on connaissance de personnes "vaccinées non vaccinables" contaminées par l’hépatite B ?

SIS-Arame : On est effectivement pas sur de faire parti des 90% de personnes qui ont été en contact avec le VHB et qui sont guéris spontanément. Pour ce qui est de la vaccination, le seuil de protection est de 10UI/ml. Il faut faire un test pour savoir si le taux d’anticorps est suffisant. Nous n’avons pas de données sur les personnes "vaccinées non vaccinables".

CLO : Merci pour toutes ces infos , je suppose aussi que la transmission sanguine du VHB cette fois est la même aussi sauf que aussi plus contaminant que le VIH mais mêmes conditions de contamination .Je suis vacciné mais je me renseigne cette fois pour mes connaissances personnelles.

SIS-Arame : Effectivement, il s’agit des mêmes modes de contamination. Pour ce qui est de vos connaissances personnelles, proposez leurs de se faire vacciner comme vous.

Pierre : bonsoir pouvez vous me dire s’il existe des risques en se faisant vacciner contre l’hépatite B parce que j’ai lu qu’il y avait des risque de sclérose en plaques ?

Sylvie : D’accord, merci Docteur :).

SIS-Arame : La vaccination contre l’hépatite B reste un acte médical. Depuis des années, des études ont montré qu’il n’y avait pas de lien de causalité entre la vaccination et l’apparition d’une sclérose en plaque. Cependant, il a été préconisé de ne pas vacciner les personnes ayant des antécédents de maladies auto-immunes car il pourrait y avoir un risque de développer la maladie un peu plus tôt que prévu.

Zed : Alors il me reste 15 mn pour poser ma question : peut on être porteur d’une hépatite C et ne "jamais" s’en apercevoir au cours de sa vie ?

SIS-Arame : Oui, malheureusement, l’hépatite C est une maladie qui peut rester silencieuse pendant 20 à 30 ans et souvent de découverte fortuite lors d’une complication.

Tristan : Bonsoir, heureusement je n’arrive pas trop tard pour poser ma question : l’hépatite C peut-elle se transmettre par les voies sexuelles ?

SIS-Arame : L’hépatite C est une maladie qui se transmet essentiellement par voie sanguine et exceptionnellement par voie sexuelle. La transmission sexuelle de l’hépatite C se fait dans le cas de rapport sexuel traumatique, ou pendant les règles. Elle est également possible en cas de co-infection avec le VIH.

Zed : avant ces complications quels sont les possibles signes inquiétants : grosse fatigue, etc ?

SIS-Arame : il n’ y a malheureusement pas de signe inquiétant spécifique de l’hépatite C : une grosse fatigue, ou même un syndrome pseudo-grippal (qu’on peut retrouver) ne sont pas des signes qui incitent à consulter pour une hépatite.

Samtyler : Bonjour, y a t’il un réel risque de transmission d’une hépatite en embrassant ?

SIS-Arame : Non, il n’y a pas de risque de contamination en s’embrassant.

Zed : merci pour ces réponses et bonne continuation à SIS.

SIS-Arame : Merci de l’intérêt que vous portez à notre service et n’hésitez pas à revenir nous solliciter par téléphone, chat ou mail. Bonne soirée.

Modératrice : Nous allons clore ce chat, merci à toutes et tous pour votre participation. Le chat de la semaine prochaine portera sur les questions relatives à "Grippe A et séropositivité". Rendez vous donc mercredi prochain entre 18h et 19h30. Bonne soirée à toutes et tous.

 
Partager cet article envoyer l'article par mail Partager sur facebook