https://www.sida-info-service.org
faire un don
QUESTIONS FRÉQUENTES
AGIR APRÈS UN RISQUE

C’est la rentrée ! Bientôt un test VIH ?
  •  
  •  
  •  

A visiter

Appelez-nous

Service

Forum

Multimédia

Pratique

UNITAID : le cri d’alarme de AIDES

18/12/2014
Version imprimable de cet article Diminuer la police Augmenter la police

« Pour Noël, François Hollande offre la mort à 200 000 enfants malades du sida. » L’association AIDES critique vivement la décision du gouvernement de retirer 25 millions d’euros à "UNITAID", soit 25 % de la contribution annuelle de la France.

Depuis 2006, la taxe sur les billets d’avion permet à UNITAID d’élargir l’accès aux traitements et aux produits de diagnostic du VIH/sida, du paludisme et de la tuberculose dans les pays à faible revenu.

« C’est une coupe historique » déclare le président de AIDES Bruno Spire, dans un communiqué. « Ce sera la première fois en 30 ans que la France baisse sa contribution à la lutte contre une pandémie qui, rappelons-le, fait encore 1,5 millions de morts par an. Cette coupe brutale est d’autant plus inacceptable que cet argent ne provient pas du budget de l’Etat, mais d’une taxe créée expressément pour favoriser l’accès aux traitements dans les pays du Sud. »

AIDES exprime son indignation et dénonce ce qu’elle considère comme un véritable détournement. L’association appelle François Hollande à revenir sur cette décision et à sanctuariser les revenus de la taxe sur les billets d’avion en faveur des malades du sida.

- Lire le communiqué de AIDES

 
Partager cet article envoyer l'article par mail Partager sur facebook