http://www.sida-info-service.org
faire un don
QUESTIONS FRÉQUENTES
AGIR APRÈS UN RISQUE

Pour vous, le préservatif est un outil de prévention :
  •  
  •  
  •  

A visiter
Mercredi 21 octobre 2009 - 18 h-19h30

Vos questions sur le VIH/sida et les IST

avec un écoutant de Sida Info Service
15/10/2009
Version imprimable de cet article Diminuer la police Augmenter la police

Transcription du chat réalisé le mercredi 21 octobre 2009 avec Jean-Louis, écoutant à Sida Info Service.

Modérateur : Bienvenue pour ce chat consacré au VIH/sida et IST. Ce soir, c’est Jean-Louis qui vous répond. Vous pouvez poser vos questions.

Dasi : Bonsoir. Deux questions :
- pourquoi en service d’urgence suite à une coupure faite avec un couteau souillé, sans besoin de recoudre, est-il préconisé une trithérapie si l’acte s’est déroulé dans les 48 heures ?
- pourquoi après un contrôle à 6 semaines voire à 5, négatif, le médecin d’un hôpital ou d’un centre de dépistage ne conseille-t-il pas un deuxième test à trois mois alors qu’il ne s’agit pas de test de quatrième génération ?

SIS-Jean-Louis : Premièrement, un traitement n’est absolument pas indiqué dans le cas que vous décrivez, il n’y a aucune raison médicale pour cela. Ensuite, un test de 3ème génération est déjà suffisamment sensible pour affirmer avec une quasi certitude que l’absence d’anticorps 5 ou 6 semaines après une exposition signe une absence de contamination. Et j’ajouterais : ce d’autant plus qu’à la base il n’y a pas de risques.

Dasida : Un test de quatrième génération est-il parfaitement fiable à 6 semaines. Parfaitement fiable veut-il dire qu’il n’est pas nécessaire d’en refaire un à trois mois ?

SIS-Jean-Louis : Parfaitement fiable veut dire : tout à fait, absolument, 100 % fiable. Le délai de 3 mois était préconisé pour des tests de génération précédente.

Benjifel : Le 6 octobre, une femme asiatique (masseuse nue) m’a fait une fellation non protégée. Je n’ai aucune blessure. Toutefois je ne dors plus depuis ce jour. Quel véritable risque ai-je pris ? Quand puis-je être tranquillisé ? Le 13 octobre, j’ai été au CDAG le plus proche pour tous les tests. Ces tests suffisent-ils à me garantir une sérénité ? Ma vie à ce jour est un cauchemar psychologiquement.

SIS-Jean-Louis : Des tests une semaine après ? Vous savez très bien que ce n’est pas suffisant du tout ! Par ailleurs le risque d’être contaminé en se faisant faire une fellation est NUL sauf présence de sang ou de lésions importantes dans la bouche. Je crois que vous exagérez tellement les choses que vous vous mettez vous-même dans la situation de ne pas dormir. En d’autres termes, c’est vous qui créez un risque ...

Anonyme : Bonsoir dans quel cas un séropositif peut-il faire des enfants bien portants ?

SIS-Jean-Louis : Le VIH est transmis par la mère, surtout au moment de l’accouchement, pas par le père. Lorsque dans un couple c’est l’homme qui est infecté, on peut recourir à la procréation médicalement assistée. C’est un peu long, mais c’est sûr, il n’y a aucun risque d’infecter la femme.

Sylvie : Une personne séropositive du sida va-t-elle développer obligatoirement la maladie ?

SIS-Jean-Louis : Une personne infectée qui a toujours été suivie médicalement a très peu de risques de faire des maladies graves, surtout à l’heure actuelle. Les traitements sont très efficaces pour maintenir le système immunitaire en bon état. Si toutefois nous parlons d’une personne qui a été infectée il y a longtemps et dont l’immunité est ou a été dans le passé très faible, le risque est plus important.

sly27 : J’ai effectué ces derniers temps plusieurs fellations à des personnes différentes. Je n’ai pas avalé. Ai-je pris un gros risque de contracter le sida ?

SIS-Jean-Louis : Non, il n’y a pas de gros risques. Toutefois, on commence à penser très sérieusement que faire une fellation à un homme infecté très récemment (moins de 3 mois) est plus risqué : au tout début de l’infection il y a beaucoup de virus qui circule. Le liquide préséminal pourrait être durant cette période beaucoup plus contaminant.

Anonyme : Je suis enceinte et je viens d’apprendre que je suis porteuse du VIH 1 et 2. Ca fait un an que je suis avec mon compagnon et je ne l’ai jamais trompé. Y a-t-il des possibilités que lui soit déclaré porteur d’un seul virus ? Est-ce plus grave d’avoir les deux virus ?

SIS-Jean-Louis : Si c’est votre mari qui vous a contaminée, il est porteur lui aussi des 2 virus. A priori, le fait d’avoir les 2 virus n’est pas très grave parce que les 2 souches répondent aux traitements actuels. On connaît moins bien le VIH 2 (il y a moins de personnes infectées). On sait qu’il est moins virulent que le VIH 1, qu’il entraîne moins de complications.

Joeblack : Comme sur le Net on trouve toutes sortes de réponses, je voudrais savoir quels sont les risques pour celui qui reçoit ou qui donne une fellation, qui reçoit ou qui donne un cunnilingus, ou frotte son sexe sur celui de son partenaire alors que les deux sexes sont bien humides. Je sais qu’avec la salive, il n’y a pas de risque, mais ne peut-elle pas transporter le liquide séminal avec le virus et le transmettre quand même. Malgré les messages publicitaires on a l’impression que seule la pénétration est dangereuse. Alors que sur le Net, limite si on ne vous explique pas que tous les liquides biologiques contiennent le virus du sida et qu’il suffit d’en recevoir sur une mauvaise partie du corps pour être contaminé. Je sais qu’il faut être prudent mais…

SIS-Jean-Louis : ... Mais il ne faut pas non plus exagérer les risques, sinon c’est la prise de tête assurée ! Les rapports bouche-sexe peuvent présenter un risque, surtout la fellation d’ailleurs, mais c’est un niveau de risque très faible. Le frottement de deux sexes l’un contre l’autre est dénué de risque. Si vous voulez une garantie de risque zéro absolu, le meilleur moyen est l’abstinence. Si vous voulez une sexualité, il faut bien admettre que tout n’est pas sûr et certain par avance. Une image : si vous voulez passer vos vacances à 10 000 km, il va bien falloir prendre l’avion… Sinon, c’est vacances à la maison !

Benjifel : Mes tests (syphilis, VHC, VHB et autres gonocoques...) sont revenus négatifs. Je dois patienter pour le test VIH. Le CDAG m’a demandé de le faire environ 2 mois après le risque. Est-ce suffisant ? Les délais sont-ils variables en fonction du risque pris ?

SIS-Jean-Louis : Non, les délais ne sont pas variables en fonction du risque. Ils sont variables en fonction de la technique utilisée. La plus récente utilisée dans la plupart des CDAG donne un résultat certain au bout de 6 semaines. Avec une technique plus ancienne, le délai est de 3 mois.

Chtimi : Peut-on attraper le sida en se piquant accidentellement avec une seringue abandonnée ?

SIS-Jean-Louis : Non ! En pratique, dans la vie réelle et en tenant compte de toute l’expérience accumulée depuis 1981 par les médecins, la réponse est : non !

Benjifel : Vous parlez de présence de sang ou lésion dans la bouche, pour un risque de contamination lors d’une fellation. De quelle quantité parlez-vous ? Faut-il un contact direct du sang avec le gland ?

SIS-Jean-Louis : Il faut surtout un contact direct avec Dracula (ou Draculette) ! Je plaisante pour essayer de vous faire sourire, mais sincèrement, vous vous prenez la tête pour rien du tout. Et si c’est pour quelque chose, c’est moins du sida qu’il s’agit que du fait qu’il s’agissait d’une "masseuse" peut-être ?

Benjifel : Internet en particulier promène son lot de pseudos réponses en tout genre et je trouve que ça inquiète plutôt que le contraire.

SIS-Jean-Louis : Vous savez quoi ? Quand on passe ses journées à chercher, on est sûr de trouver ! Souvent dans une situation d’inquiétude comme la vôtre on cherche moins à se rassurer qu’à trouver des preuves qu’on a bien raison de s’inquiéter. A partir de là, tout ce qu’on peut vous dire qui va dans le sens contraire n’est pas entendu par vous.

Seth_Gueko : J’ai eu une relation sans préservatif avec une femme que je connaissais à peine il y a 9 semaine et deux jours. J’ai fait un test à 5 semaines et 3 jours et 8 semaines et 2 jours. Les deux étaient négatifs. Le biologiste m’a dit que je n’avais rien à craindre mais mon médecin traitant m’a dit que le délai était de 12 semaines. Au téléphone, Sida Info Service m’a dit que si c’était un test de 4ème génération, c’était bon. Mais si c’est un 3ème génération ? Sur divers sites, j’ai vu que le délai était de 6 mois. J’ai aussi vu qu’une séroconversion n’est pas possible 42 jours après la prise de risque. En fait, est-ce que c’est possible ou est-ce très rare ? Je ne sais pas trop quoi penser.

SIS-Jean-Louis : Trop de choses contradictoires !!! Essayez de vous en tenir à la réponse de Sida Info Service : votre test est totalement fiable, il n’y a plus aucune raison d’en douter. Le reste c’est de la mauvaise information, ou qui date. 12 semaines, 6 mois, c’est dépassé maintenant !

Mica : Je fréquente souvent les salons de massages (c’est maladif, je suis suivi par un psy) mais lors d’une masturbation risque t’on d’avoir le VIH ?

SIS-Jean-Louis : Bonjour Mica. La réponse est non. Mais est-ce que ça vous suffit ?

Mica : Non pourriez-vous être plus explicite. Aucun risque, c’est sûr ?

SIS-Jean-Louis : Je ne peux pas être plus clair : la réponse est non !

Seth_Gueko : Par rapport à ce que je vous ai dit, un test de 4ème génération ??? CAR le biologiste a esquivé la question quand je lui ai demandé.

SIS-Jean-Louis : Il s’agit bien d’un test de 4ème génération. Plus personne n’a de doute sur le fait que vous n’êtes pas contaminé, sauf vous ...

Mica : Merci pour votre réponse. Même si par exemple la fille a des coupures sur les doigts ?

SIS-Jean-Louis : Il n’y a pas de "même si".

Mica : Merci pour votre réponse. J’ai effectué un test il y a 2 mois dans la 11ème semaine après avoir eu un rapport bucco-génital avec une conquête (ça m’arrive). Puis-je avoir confiance dans le résultat qui s’est avéré négatif.

SIS-Jean-Louis : Oui absolument confiance.

Mica : Merci beaucoup Jean-Louis. Où peut-t’on envoyer des dons à SIS s’il vous plait, et a-t-on avancé sur un probable vaccin ?

SIS-Jean-Louis : Pour faire un don en ligne sur notre site cliquer ici Pour le vaccin : oui de petites avancées, mais il reste encore beaucoup de chemin à parcourir

Modérateur : Nous terminons ce chat. Rendez-vous mercredi prochain 28 octobre 2009 à 18 h pour vos questions sur séropositivité et dépression. Bonne soirée !

SIS-Jean-Louis : Bonsoir à tous !

 
Partager cet article envoyer l'article par mail Partager sur facebook