https://www.sida-info-service.org
faire un don
QUESTIONS FRÉQUENTES
AGIR APRÈS UN RISQUE

C’est la rentrée ! Bientôt un test VIH ?
  •  
  •  
  •  

A visiter

Appelez-nous

Service

Forum

Multimédia

Pratique

1996-1997, deux ans d’avancées majeures

9/04/2006
Version imprimable de cet article Diminuer la police Augmenter la police

1996

- Janvier. La virologue Françoise Brun-Vézinet et le professeur Jean Dormont publient un rapport sur la charge virale : « Les tests de charge virale sont probablement aujourd’hui les meilleurs éléments pour établir un pronostic et pour évaluer le traitement d’un patient. ».

Présentation au congrès de Washington sur les rétrovirus et les infections opportunistes de résultats spectaculaires chez des séropositifs traités par l’association de trois antirétroviraux, dont la nouvelle classe de médicaments des antiprotéases. C’est le début des trithérapies.

- Février. Pour gérer la pénurie, le Conseil national du sida recommande au gouvernement de recourir à un tirage au sort pour mettre à disposition des malades les nouvelles trithérapies. Tollé des associations de lutte contre le sida. Le Premier ministre Alain Juppé condamne le tirage au sort, et demande à ses ministres d’ « intensifier leurs efforts pour mettre à la disposition de l’ensemble des malades concernés les nouveaux médicaments ».

- Mars. Des malades du sida de l’association Actions Traitements refusent d’attendre l’arrivée des nouvelles thérapies en France. Ils décident de montrer une expédition pour aller chercher aux Etats-Unis les produits « qui leur sont refusés ici ».

- Juin. Programmé sur toutes les chaînes de télévision, le Sidaction récolte 65 millions de francs (10 millions d’euros) contre 300 millions en 1994 (46 millions d’euros). Le président d’Act Up Christophe Martet interpelle le ministre de la Culture Philippe Douste-Blazy présent sur le plateau et qualifie la France de « pays de merde ». Act Up entend ainsi dénoncer un discours qui « ne correspond pas à la vision réelle de l’épidémie ».

- Juillet. A la conférence internationale de Vancouver, l’efficacité des trithérapies est confirmée. Le bénéfice à long terme reste à prouver

1997

- Mars. Entre 1995 et 1996, la mortalité due au sida baisse en France de 25 %. Le congrès de Washington confirme l’efficacité des nouveaux traitements contre le VIH, mais ne parle plus d’éradication du virus. L’objectif est de maintenir une charge virale basse.

- Juillet. Le secrétariat d’Etat à la Santé autorise l’élargissement de la prescription d’antirétroviraux dans les heures qui suivent une exposition au VIH. Auparavant ce traitement d’urgence était réservé aux seules expositions dans le cadre de pratiques professionnelles.

- Octobre. Les antirétroviraux qui ne pouvaient être distribués que par les pharmacies hospitalières deviennent disponibles dans les pharmacies de ville.

 
Partager cet article envoyer l'article par mail Partager sur facebook