https://www.sida-info-service.org
faire un don
QUESTIONS FRÉQUENTES
AGIR APRÈS UN RISQUE

C’est la rentrée ! Bientôt un test VIH ?
  •  
  •  
  •  

A visiter

Appelez-nous

Service

Forum

Multimédia

Pratique

Blennorragie - Gonococcie - "Chaude pisse"

19/06/2015
Version imprimable de cet article Diminuer la police Augmenter la police

En recrudescence dans l’ensemble des pays européens. La proportion de souches résistantes aux antibiotiques est de plus en plus élevée.

Transmission

Sexuelle, au cours de pénétrations vaginales, anales ou buccales.

Cette transmission est très facile. Un contact sexuel sans pénétration peut donc suffire à une contamination.

La bactérie peut donc siéger au niveau des muqueuses sexuelles, ano-rectale, buccale.

Symptômes éventuels

  • brûlures et/ou écoulement jaune par la verge, le vagin ou l’anus,
  • fièvre,
  • douleur au bas-ventre.

Le délai d’incubation est de 3 à 5 jours, parfois moins, mais peut être allongé en cas de prise concomitante d’antibiotiques.

Ces signes sont surtout présents chez les hommes. Chez les femmes bien souvent il n’y a pas de symptômes.

Si l’infection n’est pas soignée il existe des risques de stérilité, surtout chez la femme.

Dépistage

Par prélèvement local

Traitement

L’utilisation massive de l’antibiothérapie dans la vie quotidienne a conduit à l’apparition de résistances importantes. Aujourd’hui, le traitement de la gonococcie repose sur des traitements « minute » :

  • injection de ROCEPHINE® (Ceftriaxone) : 500 mg, en intra-musculaire ou s/s cutanée
  • ou 2 cp à 200 mg en 1 prise

Toujours associer un traitement de l’infection par les Chlamydiae.

La personne est considérée comme guérie (et donc non contaminante) à la fin du traitement.


Si vous souhaitez réagir à ces informations, n’hésitez pas à :

- nous appeler au 0 800 840 800
- être appelé
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
- échanger sur notre forum

 
Partager cet article envoyer l'article par mail Partager sur facebook