https://www.sida-info-service.org
faire un don
QUESTIONS FRÉQUENTES
AGIR APRÈS UN RISQUE

C’est la rentrée ! Bientôt un test VIH ?
  •  
  •  
  •  

A visiter

Appelez-nous

Service

Forum

Multimédia

Pratique

Dépistage du VIH : une analyse populationnelle – 2013 – Observatoire SIS Association

18/09/2013
Version imprimable de cet article Diminuer la police Augmenter la police

Cette synthèse des entretiens menés en 2012 sur les différents dispositifs de SIS Association, permet de cibler les problématiques qui perdurent autour de l’offre de dépistage du VIH en donnant la parole aux usagers. Suivant une approche populationnelle, cette synthèse met en évidence les spécificités relatives aux publics les plus exposés et/ou les plus vulnérables au VIH.

Quelques points forts de la synthèse

Les HSH (hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes)

- Les HSH sont particulièrement nombreux à s’interroger sur le délai d’attente et la validité d’un dépistage du VIH : trois entretiens sur cinq portent sur cette thématique,

- Plus de deux HSH sur cinq s’interrogent sur la fiabilité des tests, c’est-à-dire s’ils ont été réalisés dans de bonnes conditions,

- La notion de rapidité associée aux TROD (test rapide d’orientation diagnostique) est parfois l’objet de confusion. Elle est assimilée à un test pouvant être réalisé juste après un risque et non à un résultat dont le rendu est rapide,

- Malgré tout, dans leur ensemble, les HSH semblent mieux connaître les modalités de dépistage que la population générale.

Les migrants

- Les représentations anciennes du sida, avec des signes visibles de la maladie ou des symptômes spécifiques, sont plus présentes dans ces appels,

- Les témoignages montrent un accès au test de dépistage plus complexe : barrières financières et sociales, isolement, barrière de la langue, etc.

Les jeunes

- Les témoignages mettent en évidence un manque flagrant de connaissances sur les risques liés à la sexualité, les moyens de prévention et les modalités de dépistage du VIH et des autres IST,

- Les risques évoqués sont fréquemment associés à une perte de contrôle due à une prise d’alcool,

- Les plus jeunes s’interrogent moins sur la fiabilité d’un test de dépistage que les autres publics.

Les hétérosexuels

- Chez les personnes hétérosexuelles, les dépistages très tardifs sont deux fois plus élevés que dans la population HSH et représentent 37 % des nouveaux diagnostics.

Au-delà du VIH : les IST

- Si le dépistage du VIH est loin d’être un automatisme, le VIH/sida est en revanche connu du grand public contrairement à bon nombre d’autres IST (infections sexuellement transmissibles),

- C’est, le plus souvent, l’apparition de symptômes qui amène les personnes à s’interroger sur les IST,

- Les personnes ignorent les modalités de dépistage des IST,

- Le milieu médical, notamment généraliste, méconnait parfois également les modalités de dépistage des IST,

- Le dépistage des IST nécessite donc d’être largement promu tant auprès du grand public que du milieu médical.

PDF - 357.8 ko
Dépistage du VIH : une analyse populationnelle – Sollicitations 2012
 
Partager cet article envoyer l'article par mail Partager sur facebook