https://www.sida-info-service.org
faire un don
QUESTIONS FRÉQUENTES
AGIR APRÈS UN RISQUE

Etes-vous satisfait-e de votre médecin généraliste ?
  •  
  •  
  •  

A visiter

Appelez-nous

Service

Forum

Multimédia

Pratique

IST chez les jeunes : avis du CNS

8/02/2017
Version imprimable de cet article Diminuer la police Augmenter la police

« La lutte contre les IST chez les jeunes doit être une priorité des politiques publiques de promotion de la santé », estime le Conseil national du sida et des hépatites virales.

Au sein du système éducatif, le CNS propose, dans le cadre d’un avis suivi de recommandations, « d’améliorer les conditions actuelles d’enseignement de l’éducation à la sexualité, et d’affirmer le rôle de l’école et des professionnels de santé (médecins et infirmières scolaires) qui y travaillent, à l’égard des vaccinations des adolescents comme de l’accès aux préservatifs et aux dépistages ».

Les jeunes doivent accéder plus facilement aux opérateurs publics tels les CeGIDD, dont « ils ignorent souvent les actions et les outils ».

Les médecins généralistes sont par ailleurs considérés par le CNS comme « un des acteurs privilégiés de la politique publique de lutte contre les IST chez les jeunes ».

Enfin, l’offre dématérialisée de prévention et de dépistage, dont l’auto-prélèvement pour le dépistage des IST, doit être développée.

En ce qui concerne l’offre vaccinale contre les IST, le CNS estime qu’elle doit être renforcée. La vaccination anti-VHB doit être systématiquement proposée aux jeunes qui n’en ont pas bénéficié dans la petite enfance et la vaccination anti-HPV doit être étendue aux jeunes garçons.

Ces recommandations insistent également sur la nécessité de former des professionnels de santé et de l’éducation à la lutte contre les IST et à la santé sexuelle.

Source : Avis suivi de recommandations sur la prévention et la prise en charge des IST chez les adolescents et les jeunes adultes – CNS

 
Partager cet article envoyer l'article par mail Partager sur facebook