https://www.sida-info-service.org
faire un don
QUESTIONS FRÉQUENTES
AGIR APRÈS UN RISQUE

C’est la rentrée ! Bientôt un test VIH ?
  •  
  •  
  •  

A visiter

Appelez-nous

Service

Forum

Multimédia

Pratique

Mycose - Candidose

19/06/2015
Version imprimable de cet article Diminuer la police Augmenter la police

Les vaginoses à Candida Albicans ne sont pas des Infections Sexuellement Transmissibles (IST), mais des affections liées à un déséquilibre de la flore vaginale.

Plusieurs circonstances peuvent amener à un déséquilibre de la flore vaginale :

  • diabète,
  • infection par le VIH,
  • tout déficit immunitaire transitoire ou prolongé (traitement immunosuppresseur, greffés, etc.),
  • traitement antibiotique par voie générale,
  • pilule,
  • 3ème trimestre de la grossesse et post-partum,
  • hygiène insuffisante,
  • hygiène excessive et en particulier utilisation de savons intimes acides qui instaurent un pH favorable au développement des champignons.
  • etc.

Symptômes éventuels

- Homme La balanite candidosique revêt l’aspect d’une irritation du gland, qui est rouge et prurigineux.

- Femme

  • Irritation vaginale, parfois douloureuse,
  • avec pertes inodores, blanches un peu grumeleuses reproduisant le classique aspect de lait caillé.
  • Les démangeaisons sont le plus souvent présentes.
  • La vulve est généralement irritée et prend un aspect rouge très vif, vernissé.

A noter que la candidose buccale n’est jamais liée à la fellation.

Transmission

Pas de transmission car il ne s’agit pas d’une IST.

  • La candidose peut être effectivement réactivée lors de rapports non protégés, mais il ne s’agit pas de transmission à proprement parler.
  • La plupart des hommes qui ont des rapports non protégés avec une femme qui a une candidose ne la contracte pas.

Dépistage

Le diagnostic est le plus souvent clinique. Dans la majorité des cas, le traitement est prescrit sans examens complémentaires.

Traitement

  • Généralement local, sous forme d’ovules à utiliser pendant 1 à 3 jours : GYNOPEVARIL, GYNODAKTARIN, etc.
  • avec application de crème ou de lait (PEVARYL par exemple) sur la vulve ou le gland pendant 7 jours.
  • On peut associer, surtout en cas de récidive, un traitement oral destiné à éradiquer un foyer digestif pouvant expliquer un réensemencement (FUNGIZONE cp). Cependant la FUNGIZONE ne traite pas la candidose vaginale (le médicament n’a qu’une action locale et n’est pas absorbée par le tube digestif.
  • En cas de candidose du gland chez le partenaire, un traitement local sera indiqué.

Si vous souhaitez réagir à ces informations, n’hésitez pas à :

- nous appeler au 0 800 840 800
- être appelé
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
- échanger sur notre forum

 
Partager cet article envoyer l'article par mail Partager sur facebook