https://www.sida-info-service.org
faire un don
QUESTIONS FRÉQUENTES
AGIR APRÈS UN RISQUE

Participeriez-vous à une étude sur un candidat vaccin contre le VIH ?
  •  
  •  
  •  

A visiter

J’ai des symptômes après un rapport sexuel. C’est le sida ?

19/06/2015
Version imprimable de cet article Diminuer la police Augmenter la police

On ne peut en aucun cas se baser sur des symptômes pour affirmer que quelqu’un a le VIH – ou pas – et ce quels que soient les symptômes en question.

En effet, quand une personne a été contaminée par le VIH certains symptômes peuvent apparaitre entre 5 et 30 jours après la contamination mais ce n’est pas toujours le cas. Dans la moitié des contaminations, il n’y a pas de symptômes particuliers.

Quand il y a des symptômes liés la contamination, il s’agit souvent d’une fièvre supérieure à 38° qui peut être accompagnée d’une angine et de ganglions. C’est ce que l’on appelle un syndrome "pseudo grippal", donc qui ressemble à une grippe ou à une mononucléose.

Parfois, il peut y avoir un rash cutané (des plaques rouges sur le corps, comme une allergie), des maux de tête, maux de ventre, des diarrhées et beaucoup plus rarement des problèmes neurologiques telle qu’une paralysie faciale.

Tous ces signes ne sont cependant pas spécifiques à une contamination par le VIH et peuvent être dus à d’autres infections virales ou non (allergie, véritable grippe, hépatite, etc) : on peut avoir ces symptômes après avoir pris un risque mais cela ne signifie pas pour autant qu’on a le VIH !

Il est néanmoins important d’aller consulter rapidement un médecin afin de savoir s’il s’agit ou non d’une infection au VIH.

Les dernières études confirment l’intérêt de démarrer le plus tôt possible un traitement après une contamination par le VIH. Plus le traitement antirétroviral contre l’infection par le VIH est précoce, plus il est efficace [Source INSERM 2015].

***

Pour compléter ces informations, écoutez l’interview de Christophe, écoutant à Sida Info Service- : « On n’a pas toujours de symptômes après une contamination par le VIH/sida. »


Si vous souhaitez réagir à ces informations, n’hésitez pas à :

- nous appeler au 0 800 840 800
- être appelé
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
- échanger sur notre forum

 
Partager cet article envoyer l'article par mail Partager sur facebook

Si vous souhaitez réagir à ces informations, n’hésitez pas à :

- nous appeler gratuitement au 0 800 840 800
- être appelé gratuitement (même sur un téléphone portable)
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
- échanger sur notre forum