https://www.sida-info-service.org
faire un don
QUESTIONS FRÉQUENTES
AGIR APRÈS UN RISQUE

Etes-vous satisfait-e de votre médecin généraliste ?
  •  
  •  
  •  

A visiter

Appelez-nous

Service

Forum

Multimédia

Pratique

Niger

Un centre de jeunes pas comme les autres…

13/01/2010
Version imprimable de cet article Diminuer la police Augmenter la police

Alim El Gaddari, actuellement en mission au Niger pour le service Actions internationales de Sida Info Service, nous adresse un reportage sur le Centre National de Références pour Jeunes à Niamey, impliqué dans la lutte contre le VIH/sida.

***

Le Centre National de Référence pour Jeunes (CNRJ) de Boukoky, un quartier populaire de Niamey, la capitale du Niger, a pour mission principale d’assurer le bien-être des jeunes à travers des actions d’information, d’éducation, de communication, de créativité, de formation et de loisirs.

Dans ce but, plusieurs unités opérationnelles ont été mises en place au cours des dernières années : la Ligne Verte 15 SOS Sida, une radio communautaire « Voix des jeunes », un foyer féminin, une unité socio-éducative, sportive et culturelle, une unité socio-médicale, un centre de documentation…

La Ligne Verte et la radio communautaire constituent des outils privilégiés d’information et d’éducation en matière de santé sexuelle et reproductive des jeunes et adolescents. L’information et l’éducation qu’elles délivrent intègrent bien sûr la prévention des IST-VIH/sida mais aussi les questions de population et de développement.

La Ligne Verte

La création de la Ligne Verte, en 2005, a été surtout motivée par la persistance de plusieurs problèmes :

- le caractère tabou des questions liées à la sexualité dans une société nigérienne très restrictive,

- le faible recours des jeunes aux services de santé notamment à ceux de la santé de la reproduction,

- l’absence de possibilités spécifiques, spécialisées et fiables garantissant aux jeunes et adolescents un cadre discret d’information et de communication en matière de santé de la reproduction.

La Ligne Verte est accessible gratuitement au niveau national, aussi bien à partir du téléphone fixe que des opérateurs mobiles, à l’exception d’un seul. La ligne est anonyme et confidentielle. Elle permet un dialogue individualisé autour d’une information de qualité, actualisée, complète et disponible en trois langues : le français, le haoussa et le zarma. Toutes les interrogations sur la santé sexuelle et reproductive des jeunes et adolescents, liées ou non au VIH/sida, peuvent être abordées afin de mieux prévenir et éliminer les situations de vulnérabilité.

Selon une analyse comparative des données recueillies ces dernières années, il ressort que les appels sur la Ligne Verte proviennent des différentes régions du Niger et parfois de pays étrangers comme le Sénégal, le Mali ou le Tchad.

Pour renforcer et promouvoir la Ligne Verte, un questionnaire mis en place prochainement permettra d’évaluer le niveau de connaissance des jeunes et adolescents sur la santé sexuelle et reproductive ainsi que la notoriété de la ligne et ses prestations dans toutes les villes du Niger.

Article et photos : Alim El Gaddari pour Sida Info Service

En août 2007, Mariama Idi Diallo, coordinatrice de la Ligne Verte au Niger, avait répondu aux questions de Sida Info Service

 
Partager cet article envoyer l'article par mail Partager sur facebook