Comment peut-on dépister une IST ?

Les infections sexuellement transmissibles qui peuvent se dépister par une prise de sang sont :

 l'infection par le VIH,

 l'hépatite B,

 éventuellement la syphilis.

Certaines maladies ne seront découvertes que lors d'un examen médical (le médecin observe les lésions et peut faire le diagnostic).

Pour les femmes, il est important de bénéficier régulièrement d'un examen gynécologique qui permettra de rechercher les condylomes qui sont à l'origine des cancers du col de l'utérus.

Si vous allez consulter un médecin en ville, expliquez-lui les risques auxquels vous pensez avoir été exposé, et décrivez-lui les signes dont vous avez souffert. Il pourra vous proposer des analyses et un traitement si nécessaire.

Les CeGIDD (Centre Gratuit d’Information, de Dépistage et de Diagnostic, ex-CDAG) ne peuvent faire parfois que les tests du VIH, de l'hépatite B et de l'hépatite C. Certains de ces centres sont également habilités à traiter l'ensemble des IST, gratuitement, mais cela ne sera pas forcément anonyme.