L’anulingus c’est risqué pour le VIH ?

L'anulingus n'est pas une pratique à risque pour le VIH.

Par précaution, il est néanmoins recommandé d’éviter de pratiquer un anulingus après un rapport de pénétration.

En revanche, l’anulingus peut présenter un risque pour l'hépatite A.