La PrEP : un outil de prévention efficace

un ange soufflant dans une trompette

La PrEP, (Prophylaxie Pré-Exposition ou Pre-Exposure Prohylaxis en anglais), est une stratégie de prévention du VIH. Elle consiste à prendre un médicament antirétroviral de manière continue ou discontinue pour éviter d'être contaminé-e par le VIH. Elle s’adresse aux personnes qui ne sont pas infectées par le VIH, qui n’utilisent pas systématiquement le préservatif lors de leurs rapports sexuels et qui sont à haut risque de contracter le VIH. Il s'agit, en particulier, des hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HsH), des personnes transgenres, des usagers de drogues intraveineuses avec partage de seringues (UDIV), des travailleur-se-s du sexe exposé(e)s à des rapports sexuels non protégés, des personnes originaires de région à forte prévalence (Afrique subsaharienne, Guyane…), et des personnes ayant des partenaires sexuels multiples. Ces indications ne sont pas des critères de sélection. La prescription peut être plus large pour atteindre toutes les populations à risque élevé vis-à-vis du VIH.

Toutes les études conduites en France et à l’étranger pour évaluer l’efficacité de la PrEP montrent qu’il n’y a eu aucun cas de transmission du VIH chez les personnes qui prenaient correctement leur PrEP.

La PrEP est à distinguer du TPE ou Traitement Post-Exposition qui est une trithérapie anti VIH administrée après une prise de risque. Le TPE doit être pris pendant 1 mois et doit être débuté au plus tard dans les 48 h après le risque.

Pour en savoir plus sur la PrEP consultez notre dossier spécial Tout savoir sur la PrEP.