Dossier : Tout sur les préservatifs

tout savoir sur les préservatifs

Depuis quelques années, la boîte à outils permettant de lutter contre le VIH s’est enrichie de nouvelles armes complémentaires (test rapide, autotest, PrEP, TasP...). Ce qui ne veut pas dire que le préservatif (masculin ou féminin) est devenu inutile. Le « petit bout de plastic » permet toujours de se protéger du VIH mais aussi des IST ou encore des hépatites. Sida Info Service vous propose de faire un large tour des préservatifs disponibles pour vous permettre… de trouver chaussure à votre pied : masculins, féminins, grands, longs, courts et même en boyau de mouton !

Le préservatif masculin est l'un des plus anciens moyens de contraception. Les premières traces de protection du pénis remontent à l’an 6000 avant notre ère, chez les Égyptiens.

Si son usage a traversé les siècles, l'apparition du sida l’a remis au goût du jour comme rempart efficace contre la transmission du virus et des IST au cours des rapports sexuels.

Le préservatif féminin, évoqué dans l’Antiquité et décrit dès le XVIème siècle, est une véritable alternative au préservatif masculin. Il est l’unique moyen de prévention des IST entièrement contrôlé par les femmes.

80 millions de préservatifs masculins ont été vendus dans l'Hexagone en 2014.

Différents modèles de préservatifs sont disponibles dans les pharmacies, les grandes surfaces, les distributeurs de rue ou sur le web pour s'adapter aux besoins de chacun : longueur, largeur, épaisseur pour se sentir à l'aise. 

Certains fabricants proposent également des préservatifs à la texture renforcée pour les rapports anaux ou avec des reliefs pour procurer plus de plaisir.

Dans tous les cas, sortez couvert-e-s !

Ne restez pas seul-e avec vos questions !

Un préservatif est-il fiable à 100 % ?

Les préservatifs masculin et féminin protègent efficacement contre le VIH et les infections sexuellement transmissibles. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) donne sur son site les références « d’études en laboratoire qui ont montré que les virus (y compris le VIH) ne passent pas à travers un préservatif intact en latex, même lorsque le dispositif est étiré ou détendu ». La seule situation où un préservatif n’est pas fiable à 100 %, c’est quand il s’est déchiré ou qu’il a glissé complètement.

Quand un préservatif se déchire, est-ce que ça se voit ?

Il est difficile de passer à côté d’un préservatif qui se déchire. On est obligé de s’en rendre compte dans la mesure où toute l’extrémité du sexe se retrouve à nu, non protégé par le préservatif. Il n’y a pas de possibilité de déchirement du préservatif de manière discrète. Il arrive aussi qu’un préservatif glisse. Cela signifie que l’extrémité du sexe n’est plus protégée par le préservatif. Il peut y avoir des préservatifs qui glissent un peu pendant le rapport découvrant la base du sexe. Dans ce cas cela ne représente aucun risque.

Que faire si un préservatif se déchire ?

Si le préservatif se déchire, laver les muqueuses à l’eau en prenant bien soin de le pas les agresser.

Parler avec son/sa partenaire pour déterminer si il ou elle a éventuellement pris des risques VIH et à quand remonte son dernier test de dépistage. En cas de doute sachez qu’il existe des autotests de dépistage du virus du VIH/sida disponibles en pharmacies (24 heures sur 24 dans les pharmacies de garde) et qui permettent d’avoir une réponse immédiate pour les risques de plus de trois mois.

Si vous pensez avoir pris un risque majeur (Sida Info Service 0 800 840 800 peut vous aider à l’évaluer), rendez-vous le plus tôt possible dans un hôpital pour éventuellement bénéficier d’un Traitement Post-Exposition (TPE). Si un traitement est envisagé et décidé, il doit être pris rapidement (si possible dans les 4 à 6 premières heures).

Si le préservatif n’est pas déroulé jusqu’à la base du sexe ?

Si l’extrémité du sexe est protégée par le préservatif, un homme ne prend pas de risque VIH. Au-delà, la peau constitue une barrière naturelle et efficace contre le virus.

Mon préservatif est périmé, je risque quoi ?

Comme tout produit de consommation courante le préservatif a une date de péremption, obligatoirement inscrite sur l’enveloppe de protection (Vérifiez aussi que le label CE soit aussi présent sur l’emballage). 

Il est conseillé de ne pas utiliser un préservatif dont la date de péremption est passée. Si vous l’avez malgré tout utilisé et que le préservatif ne s’est pas déchiré ou n’a pas glissé, vous êtes tout de même protégé.

Un préservatif est plus fiable s'il est acheté en pharmacie ?

Dès l’instant où il bénéficie de la norme NF et CE, la qualité est la même entre un préservatif acheté en pharmacie ou un préservatif acheté en grande surface.

La norme NF garantit la qualité et la sécurité des produits et services certifiés. La norme CE indique la conformité aux éléments essentiels de sécurité ainsi qu’un niveau minimum de qualité.

Certains préservatifs sont plus efficaces ?

Le premier objectif d’un préservatif masculin et féminin est de protéger son utilisateur et utilisatrice du risque VIH et IST (et du risque de grossesse).

Après, vous avez suffisamment le choix de la couleur, de la forme, de l’épaisseur, du parfum… pour trouver celui qui vous conviendra le mieux. C’est un peu comme pour les voitures : elles permettent toutes de se déplacer mais les modèles, le confort,  l’esthétique, sont différents !

Où trouver des préservatifs gratuits ?

On peut trouver des préservatifs gratuits dans certains CEGIDD (centres de dépistage), auprès des associations de lutte contre le sida, des centres de planification, à l’infirmerie du collège ou du lycée, auprès de certaines assistantes sociales, dans certains bars et saunas gays, dans les services hospitaliers concernés, pendant les Marches des Fiertés, lors des manifestations du 1er décembre, journée mondiale de lutte contre le sida, et aussi sur Internet (vérifier que les préservatifs aient la norme NF ou CE).

Consulter notre annuaire

Où acheter des préservatifs spécifiques ?

Les préservatifs existent dans différentes tailles et dans différents modèles. La plupart peuvent être commandés sur Internet (vérifier que les préservatifs aient la norme NF ou CE).

Sites de vente en ligne : (liste non exhaustive !)

CondoZone

La Capote en ligne

Le Roi de la Capote

Préservatifs en ligne

CondoZone et Le Roi de la Capote proposent également des préservatifs féminins.

Le Laboratoire Terpan propose également une vente en ligne du préservatif féminim sur www.terpan.fr.

Faut-il rajouter du lubrifiant avec un préservatif ?

Un préservatif masculin est en général lubrifié. Pour un rapport vaginal, la lubrification naturelle n’est pas immédiate même sous l’effet de l’excitation sexuelle. Certaines femmes souffrent parfois d’un manque de lubrification. Pour le confort de la partenaire, il est donc conseillé de rajouter du lubrifiant sur le préservatif masculin. Pour le préservatif féminin, il est inutile de rajouter du lubrifiant. Pour la pénétration anale, l’utilisation d’un préservatif masculin nécessite de toujours rajouter du lubrifiant. Pour ne pas endommager le préservatif, toujours utiliser du lubrifiant compatible avec le latex (pas de corps gras).