Dossier : Tout savoir sur le TPE (PEP)

deux sabliers

Vous avez été exposé-e à un risque important de transmission du VIH ? Savez-vous que vous pouvez demander à bénéficier d'un traitement d'urgence ?

Ce traitement est appelé Traitement Post-Exposition (TPE) ou Prophylaxie Post-Exposition (PPE - PEP en anglais). Il peut être prescrit dans les cas d'AES soit lors d'un accident d'exposition sexuelle ou d'exposition sanguine.

Il doit être commencé le plus tôt possible, de préférence moins de 4 heures, après un risque réel et majeur.

Ce traitement dure 28 jours. Il est très efficace dès lors qu'il est pris correctement pendant tout sa durée.

Le TPE c'est pour qui ? et pour quoi ?

Le traitement post-exposition peut être prescrit en cas d'accident d'exposition sanguine ou sexuelle (AES) majeur.

Un accident d'exposition sanguine n'est pas le simple fait d'avoir touché une goutte de sang. Un accident d'exposition sanguine se produit en général dans un contexte de soins médicaux et concerne les soignants. Il s'agit d'une piqûre profonde, avec une aiguille creuse et intravasculaire (artérielle ou veineuse).

Il peut aussi concerner les usagers de drogue par voie intraveineuse (UDVI) lorsqu'il y a partage de matériel d'injection (aiguille, seringue, préparation).

Une piqûre avec une seringue abandonnée ou bien un crachat, une morsure ou une griffure ne constituent pas des AES et ne donnent donc pas lieu à la délivrance d'un TPE puisque ce ne sont pas des risques de transmission du VIH.

Un accident d'exposition sexuelle peut donner lieu à la prescription d'un TPE s'il s'agit d'une pénétration anale ou vaginale non protégée avec un-e partenaire

  • porteur-euse du VIH et dont la charge virale n'est pas indétectable
  • qui fait partie d'un groupe à prévalence élevée : HSH (hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes) multipartenaires, travailleur-euse-s du sexe, personnes originaires de région à prévalence du VIH élevée (Afrique, Caraïbes dont Antilles françaises, Amérique du Sud dont Guyane, Asie) ou usagers de drogue par voie intraveineuse.

Le TPE peut aussi être prescrit lorsqu'une personne a fait une fellation avec éjaculation à un homme faisant partie des groupes cités.

 

Le TPE où et quand l'avoir ?

Ne perdez pas de temps : rendez-vous au service des urgences d’un hôpital le plus rapidement possible. Pour un maximum d'efficacité le TPE doit être pris de préférence dans les 4 premières heures, au plus tard dans les 48 heures.

Les services des urgences des hôpitaux vous accueillent 24h/24h pour évaluer le risque avec vous. En journée, certains services spécialisés dans le VIH et certains centres de dépistage (CEGIDD) peuvent vous prendre en charge.

Le TPE c'est quoi exactement ?
A quoi sert ce traitement ? Ce traitement, appelé Traitement Post-Exposition (TPE) permet d'éviter une contamination lorsqu’on a été exposé au VIH. Il se compose de plusieurs médicaments actifs contre le VIH (en général une trithérapie). Il doit être pris pendant 28 jours. Pour que son efficacité soit la meilleure possible, il faut débuter le TPE le plus tôt possible (idéalement moins de 4 heures après le risque). Comment prendre le TPE ? Généralement les urgences délivrent un traitement post exposition pour 3 à 5 jours. Deux ou trois jours plus tard, lors d’une nouvelle visite médicale, un médecin dit « référent VIH» refait un point avec vous sur la situation : il peut décider d’arrêter le traitement, de le modifier ou de le poursuivre durant 28 jours en fonction de plusieurs facteurs (tolérance, réévaluation du risque, etc.). Pour que le traitement soit efficace, il convient de respecter impérativement la durée , les doses prescrites et les horaires de prise. Y a-t-il des précautions particulières ? La prise du traitement doit se faire avec de la nourriture. Si vous prenez d’autres médicaments, si vous avez une hépatite ou si vous êtes enceinte, signalez-le au médecin. Certains effets indésirables d’intensité variable peuvent apparaître dans les premiers jours. En cas d’effets indésirables importants, parlez-en à un médecin immédiatement pour éviter les interruptions de traitement. Il existe des solutions. Il y a des effets indésirables ? Avec les traitements actuels, il n'y a en général pas ou peu d'effets indésirables. Parfois des diarrhées, nausées, fatigue, qui disparaissent spontanément au bout de quelques jours. Si vous avez des effets indésirables persistants que vous pensez liés au traitement, surtout n’arrêtez pas celui-ci mais parlez-en aussitôt au médecin. Il pourra vous soulager en cas de mauvaise tolérance (médicaments anti diarrhéiques, anti vomissements/nausées…) ou modifier votre traitement. Que dois-je faire si j’ai oublié une prise ? Si le TPE qui vous a été prescrit se prend 1 fois par jour et que vous vous apercevez de l’oubli : • dans les 12 heures suivant l’heure de prise habituelle : prenez votre médicament dès que possible et poursuivez votre traitement normalement ; • plus de 12 heures après l’heure de prise habituelle : ne prenez pas la dose oubliée et poursuivez votre traitement normalement. Si le TPE qui vous a été prescrit se prend 2 fois par jour et que vous vous apercevez de l’oubli : • dans les 4 heures suivant l’heure de prise habituelle : prenez votre médicament dès que possible et poursuivez votre traitement normalement ; • plus de 4 heures après l’heure de prise habituelle : ne prenez pas la dose oubliée et poursuivez votre traitement normalement. Et si j’ai vomi ? Si vous avez vomi : • dans l’heure suivant la prise des médicaments, prenez une nouvelle dose ; • plus d’une heure après la prise des médicaments, il est inutile de prendre une autre dose. Pendant le traitement et pendant 8 semaines après la fin du traitement, protégez-vous et protégez vos partenaires en utilisant un préservatif lors de chaque rapport sexuel. Le résultat du test de dépistage sera totalement fiable 12 semaines après le risque (soit 8 semaines après la fin du TPE). Est-ce que je peux avoir des rapports sexuels pendant le traitement ? Malgré une efficacité reconnue, il est recommandé d’utiliser un préservatif, et ce jusqu’au dernier dépistage prévu soit 12 semaines après la prise de risque. Au cours des différentes consultations, le médecin dépistera également les autres IST. Le préservatif protège aussi des autres infections sexuellement transmissibles.
Vous avez des questions ?
Vous souhaitez discuter de votre situation ? Vous vous posez des questions sur le TPE, le VIH, les IST ou sur votre santé sexuelle de manière plus générale, n'hésitez pas à nous solliciter :
  • au téléphone en composant gratuitement le 0 800 840 800 ;
  • par livechat du lundi au dimanche de 9 h à 22 h ;
  • par mail. Vous recevrez une réponse complète sous 48 heures ;
  • sur notre forum.