Comment se transmet le VIH ?

 

Le VIH (Virus de l’Immunodéficience Humaine) responsable du SIDA (Syndrome d’Immuno-Déficience Acquise) peut se transmettre d’une personne contaminée à une autre :

  • lors de rapports sexuels non protégés par un préservatif (masculin ou féminin) avec pénétration vaginale et/ou pénétration anale,
  • lors d'une fellation (essentiellement en cas d’éjaculation dans la bouche),
  • Par voie sanguine lors de partage du matériel d’injection en cas d’usage de drogues injectables, d’échanges de paille pour sniffer et en cas de piqûre accidentelle avec du matériel de soins contaminé chez les professionnels de la santé (Accident d'Exposition au Sang),,
  • de la mère à l’enfant au cours de la grossesse ou de l’allaitement.

En cas de rapport sexuel avec une personne séropositive au VIH, la transmission du VIH n’est pas systématique. Elle peut :

  • intervenir dès le premier rapport,
  • ou intervenir au bout d'un grand nombre de rapports,
  • ou ne pas avoir lieu du tout.

La probabilité de transmission est variable selon différents critères, en particulier en fonction de la quantité de virus chez la personne séropositive (charge virale).

La prise d’un traitement antirétroviral limite considérablement le risque de transmission du VIH. Ce risque est nul si la charge virale VIH est indétectable depuis plus de 6 mois. Une personne qui a le VIH et qui prend un traitement efficace ne peut donc pas le transmettre.