Sida Info Service a 30 ans

Le 13 novembre 1990, Sida Info Service décrochait son 1er appel. Pendant les premières semaines d’activité, plus de 1000 appels ont été reçus chaque jour par les écoutants, avant une stabilisation à 600 appels/jour.

L’attente du grand public en matière d’information sur le VIH/Sida était largement majoritaire avec surtout des questions sur la transmission du virus, les symptômes, le dépistage, les traitements… La demande de soutien était aussi bien sûr très forte de la part des personnes atteintes particulièrement démunies à l’époque comme de leur entourage.

Du 13 novembre 1990 au 13 novembre 1991, le dispositif a enregistré 300 000 appels. A l’issue de chaque conversation, des fiches rédigées par les écoutants permettaient de cerner les différentes facettes de l’épidémie. Rapidement le service découvrait comme l’a très vite compris Pierre Kneip, premier directeur de Sida Info Service, « qu’au-delà de l’écoute, de l’information, du conseil pratique, du dialogue réconfortant, de l’échange qui rectifie les idées fausses ou aide à prendre une décision, il devait endosser de nouvelles responsabilités : celles d’un observatoire et d’un témoin. »

Trente ans plus tard, Sida Info Service devenu SIS Association est toujours là. Au fil des ans, de nouveaux dispositifs téléphoniques et Internet ont été créés :

  • VIH Info Soignants
  • Sida Info Droit
  • SIS Accompagnement (Ligne de Vie)
  • Ligne 6 (pour les détenus)
  • Ligne Azur
  • Sida Info Plus
  • Hépatites Info Service
  • Etc.

 

La plupart de ces dispositifs sont restés tout en se transformant pour tenir compte de l’évolution de l’épidémie et de ses nouveaux enjeux. Evolution sur le fond et aussi sur la forme pour s’adapter aux pratiques liées aux Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication.

En 2020, Sida Info Service reste un pilier de la lutte contre le VIH/sida, des autres IST et de la santé sexuelle en France. Pour souligner son rôle passé et actuel, l’association a décidé de donner la parole à quelques personnes qui ont eu ou qui ont encore un lien avec notre action et nos valeurs.

Aujourd’hui, c’est Fabienne qui prend la parole. En 1991, âgée de 21 ans, elle venait d’apprendre qu’elle était séropositive. « A l’époque, vivre avec le VIH, c’était une sentence de mort » rappelle-t-elle. Avoir en ligne un écoutant « qu’on ne sentait ni dans le jugement ni dans le stress et qui donnait une information claire », lui a permis d’aborder cette annonce du mieux possible.

Au cours des prochaines semaines, d’autres témoignages rappelleront le chemin que Sida Info Service a parcouru au cours de ces trente dernières années. Ils présenteront aussi les projets, les ambitions et les espoirs d’une association toujours tournée vers l’écoute, l’information, le soutien et l’orientation des usagers.

Trente ans, c’est si long ! Et si court. Il reste tant à faire dans le domaine du VIH/sida, des hépatites, des autres IST, de la lutte contre les discriminations liées à la sérophobie ou aux LGBTphobies, de la santé sexuelle… C’est pour toutes ces raisons qu’aujourd’hui et demain, SIS Association continuera à être à votre écoute.


 

Découvrez quelques articles et publications de Sida Info Service :