Dois-je révéler à mon employeur ma séropositivité ?

Aucune situation ne vous oblige à révéler votre séropositivité à votre employeur ( article 9 du Code civil). Votre état de santé ne le concerne pas, vos éventuelles absences étant justifiées par des certificats médicaux.

De même, votre médecin traitant ne peut pas parler de votre séropositivité sans votre accord, de manière générale, et aux administrations qui veulent connaître votre état de santé. Non seulement, il n’y est pas obligé par la loi, mais il encourt, en raison de l’atteinte au secret médical, des sanctions professionnelle ( art. 4 Code de déontologie médicale), pénale ( art. 226-13 Code pénal) et/ou civile ( art. 1240 Code civil). Sans votre consentement, et sauf cas exceptionnels (urgence notamment), aucun médecin ne peut révéler votre état de santé (même à un autre médecin).

De même, rien ne vous oblige à parler de votre séropositivité au médecin du travail. Votre séropositivité ne va pas définir si vous êtes apte ou pas à effectuer votre travail.
Par contre, si vous demandez des aménagements de poste pour des raisons médicales vous devrez évoquer vos problèmes de santé, et probablement votre séropositivité.


Vous souhaitez contacter des juristes ? Appelez Sida Info Droit au 0 810 636 636 (0,06€/min + prix de l'appel) les lundi de 17 h à 21 h, les vendredi de 9 h 30 à 13 h 30 (anonyme et confidentiel)

L’anonymat et la confidentialité des échanges sont garantis à chaque entretien. Le prix de la communication est celui d’un appel métropolitain depuis un poste fixe.

Vous souhaitez contacter des juristes ? Appelez Sida Info Droit au 0 810 636 636 (0,06€/min + prix de l'appel) les lundi de 17 h à 21 h, les vendredi de 9 h 30 à 13 h 30 (anonyme et confidentiel)