La syphilis, c’est quoi ?

Maladie vénérienne très ancienne, la syphilis est une infection bactérienne (Treponema Pallidum ou tréponème pâle) responsable de lésions de la peau et des muqueuses pouvant toucher de nombreux organes.

La syphilis ou « vérole » ne doit pas être confondue avec la "petite vérole" qui désignait la variole.

Transmission
  • pénétration vaginale,
  • pénétration anale,
  • rapports bouche-sexe,
  • éventuellement bouche-bouche.

Le risque de transmission est élevé (de l’ordre de 30 % sur un seul rapport) mais le tréponème ne peut pas survivre à l’air libre. Ceci explique qu’il soit transmis par contact direct uniquement.

Symptômes

Phase primaire

Principal signe : le chancre syphilitique qui apparaît 20 jours en moyenne (10 à 100 jours) après le contact.

Aspect :

  • ulcération (donc un trou) superficielle et bien limitée,
  • d’un diamètre de 5 à 15mm (donc pas très grand),
  • à base indurée (durcie),
  • indolore (c’est pourquoi il passe souvent inaperçu).

Phase secondaire

Environ 6 à 16 semaines après la contamination et dure en moyenne 1 à 2 ans.

Se manifeste sous la forme d’éruptions cutanéo-muqueuses appelées « floraisons » qui durent quelques jours à quelques semaines.

Phase tertiaire

Devenue vraiment rarissime, elle survient vers la 3ème année (2 à plus de 10 ans). Elle peut occasionner des troubles neurologiques, cardio-vasculaires et psychiatriques.

Dépistage
  • Un examen clinique est pratiqué à la recherche d’un chancre, en cas de prise de risque récente (moins d’un mois), ou de lésions cutanéo-muqueuses,
  • Le diagnostic de certitude repose sur la visualisation du tréponème à l’examen au microscope à fond noir (examen direct),
  • En l’absence de signes cliniques le diagnostic repose sur la sérologie (prise de sang),
  • Le délai pour le dépistage sanguin est de 5 semaines.
Traitement

Alerte Info : Certains antibiotiques de référence dans le traitement de la syphilis seront en rupture de stock à compter du début du mois de décembre 2017 et ce pour une durée d’au moins 6 mois.

Durant cette période, seuls les hôpitaux et les CeGIDD (centres de dépistage) pourront prescrire. En cas de prescription par un médecin de ville, la dispensation se fera donc à l’hôpital.

Plus d’infos sur le site de l’ANSM

Syphilis précoce (< 1 an depuis le chancre) :
- BENZATHINE BENZYLPENICILLINE SANDOZ® IM : 2,4 MU 1 dose unique,
- Allergie à la pénicilline : doxycycline comprimés 100 mg x 2 pendant 14 jours,
- Allergie à pénicilline et grossesse : aucune autre alternative que la pénicilline G n’est acceptable. Désensibilisation à la pénicilline avant traitement.

Syphilis tardive :
- BENZATHINE BENZYLPENICILLINE SANDOZ® IM : 2,4 MU 1 /semaine pendant 3 semaines.

Syphilis neurologique :
- Pénicilline G en IV : 20 MU 1/jour pendant 10-15 jours,
- Allergie à la pénicilline : désensibilisation à la pénicilline.

On considère que les tréponèmes sont tués en 3 à 4 heures.