Si on a une mycose, on a le VIH ?

Les mycoses peuvent se développer aussi bien chez une personne séropositive au VIH que chez une personne qui n’a pas le VIH. Ce n’est pas parce que quelqu’un a une mycose qu’il a forcément le VIH ou le sida.

Une mycose peut être transmise par un rapport sexuel, mais elle peut aussi se développer spontanément, par exemple à la suite d’un traitement par antibiotiques, de la fréquentation d’une piscine, l’été en cas de forte chaleur, en raison d’une fatigue ou d’un stress, ou bien par excès d’hygiène qui dérègle la flore vaginale.