Chiffres clés en France

En 2018, le nombre de personnes ayant découvert leur séropositivité est de 6155, une baisse significative par rapport à 2017 (6583).

52% des personnes ayant découvert leur séropositivité VIH en 2018 n’avaient jamais fait de test de dépistage auparavant.

En 2018, les femmes représentent 35% des découvertes de séropositivité VIH. Par classe d’âge, 13% des personnes ayant découvert leur séropositivité sont âgées de moins de 25 ans, 64% de 25 à 49 ans et 23% de 50 ans ou plus.

Par mode de contamination, les personnes ayant découvert leur séropositivité en 2018 ont été contaminées par rapports hétérosexuels (56%), rapports sexuels entre hommes (40%), usage de drogues injectables (2%).

Depuis 2013, la part des diagnostics à un stade avancé de l’infection parmi les découvertes de séropositivité reste stable. Elle est de 29% en 2018 (Environ 1700 personnes). Ce retard représente une perte de chance individuelle pour ces personnes et favorise la diffusion du VIH.

74 400 autotests de dépistage du VIH ont été vendus en pharmacie en 2018.

Sources : https://www.santepubliquefrance.fr/maladies-et-traumatismes/infections-sexuellement-transmissibles/vih-sida/documents/bulletin-national/bulletin-de-sante-publique-vih-sida.-octobre-2019