Une IST c’est quoi ?

Les Infections Sexuellement Transmissibles (anciennement appelées Maladies Sexuellement Transmissibles [MST] ou maladies vénériennes) sont des infections provoquées par des microbes (virus, bactéries, parasites) qui peuvent être transmis plus ou moins facilement au cours de relations sexuelles.

Les IST les plus connues sont : le VIH, la gonococcie, les chlamydiae, la syphilis, les condylomes, la vaginose, l'herpès génital, les hépatites.

Le nombre de personnes infectées n'a pas diminué ces dernières années.

Cependant, en 2018, le nombre de personnes ayant découvert leur séropositivité au VIH a été de 6155, soit une baisse significative par rapport à 2017. 56% des personnes ayant découvert leur séropositivité en 2018 ont été contaminées par rapports hétérosexuels, 40 % par rapports sexuels entre hommes et 2% via un usage de drogues injectables.

Le nombre d'infections à Chlamydia uro-génitales a augmenté de manière plus marquée chez les hommes mais le nombre de cas diagnostiqués est resté toujours plus important chez les femmes que chez les hommes.

Les gonococcies ont continué de progresser chez les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes (HsH). Pour les hétérosexuels comme pour les HsH, c’est la tranche d’âge des 20-29 ans qui est la plus touchée que ce soit en Ile-de-France ou dans d'autres régions métropolitaines. Mais l’augmentation chez les hétérosexuels concerne essentiellement les départements d’Outre-mer.

Le nombre de diagnostics de syphilis a été stable entre 2015 et 2017. Les HsH représentent 81% des cas. Une faible augmentation a été observée chez les hétérosexuels, notamment chez les femmes.

Le dépistage précoce reste très important. Plus une infection est diagnostiquée tôt, plus il sera facile de la traite. Et n'oubliez pas vos (ex)partenaires !