Santé des personnes migrantes

Absence de papiers, de ressources, d’hébergement, isolement... La vulnérabilité des personnes migrantes est multiple, y compris dans le domaine de la santé. La relation d’aide à distance telle que réalisée par Sida Info Service permet d’apporter les informations manquantes et/ou erronées auprès de cette population sur le VIH, les IST, les hépatites... Sida Info Service apporte aussi un soutien aux personnes dont le parcours migratoire les a isolés de leurs proches, et le cas échéant d’orienter au plus près de leurs besoins de prise en charge.

Contacter le chargé de mission Migrants de Sida Info Service : SBATHILY@sis-association.org

Infection à VIH chez les personnes migrantes

En 2021, le nombre de découvertes de séropositivité VIH a été estimé à 5 013, nombre stable par rapport à 2020. Parmi les personnes ayant découvert leur séropositivité en 2021, 51% sont des personnes hétérosexuelles (dont 36% nées à l’étranger) et 44% sont des hommes ayant des rapports sexuels avec les hommes (HSH) (dont 12% sont nés à l’étranger). Moins de 1% sont des enfants de moins de 15 ans, principalement contaminés par transmission maternelle-fœtale.

Les infections par le VIH concernant les personnes migrantes sont acquises dans 30 à 50% des cas sur le territoire français, selon l’enquête ANRS-Parcours menée en 2012-2013 en Île-de-France auprès de personnes originaires d’Afrique subsaharienne.

Source : Santé publique France

La PrEP chez les personnes migrantes

La prophylaxie pré-exposition (PrEP) est un des moyens de la prévention combinée du VIH (Voir La PrEP protège du VIH).

En France, près de 40 000 personnes utilisent actuellement la PrEP, majoritairement des hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes (HSH). Les personnes migrantes et en particulier les femmes et les hommes originaires d’Afrique et des Caraïbes en restent éloignées. Les principaux obstacles rencontrés par les prescripteurs sont la difficulté à suivre les personnes migrantes mises sous PrEP, la méconnaissance de la PrEP par ces dernières, les barrières à l’accès aux droits et leur manque d’intérêt pour cet outil de prévention.

Source : La PrEP chez les migrants, y sommes-nous vraiment ? BEH Nov. 2022

Ressources associatives

Migrants ou étrangers arrivés en France, vous devez souvent faire face à de nombreuses difficultés pour faire valoir vos droits y compris dans le domaine de la santé.

Les associations et services listés ci-dessous sont là pour vous informer et vous aider dans vos démarches :

CIMADE (association de solidarité active avec les migrants, les réfugiés et les demandeurs d'asile) : La Cimade défend la dignité et les droits des personnes réfugiées et migrantes, quelles que soient leurs origines, leurs opinions politiques ou leurs convictions.

COMEDE (Comité pour la santé des exilés) : Le Comité pour la santé des exilés (Comede) agit en faveur de la santé des exilés et défend leurs droits. Permanences téléphoniques (médicale, socio-juridique, santé mental : 01 45 21 38 40  ou par e-mail

GISTI (Groupe d’information et de soutien des immigrés) : Le GISTI met gratuitement des spécialistes du droit des étrangers à la disposition des immigrés en difficulté. Contacter les permanences juridiques du GISTI

ISM-Interprétariat Parler la langue de l’autre pour mieux l’informer sur ses droits et sa santé. Telle est la philosophie d’Inter Service Migrants-Interprétariat. L'équipe composée de 26 coordinateurs et plus de 300 interprètes assure une activité 24h/24 et 7j/7. Contacter ISM-Interprétariat

Médecins du Monde Les migrants - avec ou sans papiers, avec ou sans couverture maladie - peuvent venir gratuitement et librement dans les centres d’accueil, de soins et d’orientation de Médecins du monde. Ils y sont soignés, accompagnés dans leurs démarches administratives pour obtenir la couverture maladie à laquelle ils ont droit et être orientés vers des structures de santé de droit commun. Contact par Tél : 01 44 92 15 15 ou par mail

ODSE (L’Observatoire du Droit à la Santé des Etrangers) : L'ODSE est un collectif d’associations qui entendent dénoncer les difficultés rencontrées par les étrangers dans les domaines de l’accès aux soins et du droit au séjour pour raison médicale. Le collectif entend porter des revendications communes. Une trentaine d’associations - dont Sida Info Service - sont membres de l’ODSE. N’hésitez pas à contacter l’une d’entre elle en cliquant ici

WATIZAT milite pour l’accès à l’information des personnes exilées en France. L’association estime que l’information est une ressource vitale qui peut avoir des conséquences importantes sur le parcours de ces personnes, d’autant plus lorsqu’elles sont étrangères et en situation de précarité. La transmission d’une information correcte et traduite peut faciliter l’accès aux droits des personnes et leur donner une meilleure compréhension des services et des acteur·ice·s présents sur le territoire. Contacter Watizat


Sida Info Droit 0 810 636 636 (métropole 0,06€ / min + prix appel) : Des avocates libérales répondent à toutes les questions juridiques et sociales ayant un lien direct avec le VIH/sida. Cet espace s’adresse à toutes les personnes touchées, à leurs proches et plus largement aux membres d’association et aux professionnels du secteur sanitaire et social.

Droits des Malades Info 0 810 51 51 51 (métropole 0,06€ / min + prix appel) : Usagers ponctuels de services de santé, personnes atteintes d’une maladie chronique et/ou lourde, proches d’un malade, aidants, Droits des Malades Info peut vous aider. Le dispositif s’adresse aussi aux professionnels de santé en les informant sur les aspects juridiques de la relation avec leurs patients.