Conduites à risque chez les jeunes Franciliennes

L’Observatoire Régional de Santé-Île-de-France publie une étude sur les conduites à risque des jeunes Franciliens. Les évolutions 2005-2010 témoignent d’une augmentation des risques liés à la sexualité chez les jeunes, en particulier les jeunes filles.

14 % des jeunes filles âgées de 15 à 25 ans déclarent par exemple n’avoir utilisé aucune contraception lors du premier rapport sexuel, proportion deux fois supérieure à celle observée dans les autres régions. La prévalence des infections sexuellement transmissibles (IST) est aussi plus élevée.

Le recours à la contraception d’urgence et à l’IVG est particulièrement élevé en Île-de-France : 56 % des Franciliennes ont utilisé la contraception d’urgence au cours de la vie (39 % en région) et 19 % ont eu une IVG au cours des cinq dernières années (9 % en région). Ces chiffres sont en augmentation depuis 2005 où ils étaient de 34 % pour la contraception d’urgence et de 7 % pour les IVG, en Île-de-France.

Lire le rapport de l’ORS-Ile-de-France Conduites à risques des jeunes Franciliens – Septembre 2015

Votre avis compte

Cet article vous a-t-il été utile ?