http://www.sida-info-service.org
faire un don
QUESTIONS FRÉQUENTES
AGIR APRÈS UN RISQUE

Pour vous, le préservatif est un outil de prévention :
  •  
  •  
  •  

A visiter

Comment faire un test du VIH ?

11/03/2011
Version imprimable de cet article Diminuer la police Augmenter la police

Le test de dépistage est un examen biologique qui peut être prescrit par tout médecin. On peut, par exemple, en parler à son médecin traitant.

Il existe également dans tous les départements français des lieux dédiés, les Centres de Dépistage Anonyme et Gratuit (CDAG), qui sont également habilités à effectuer le dépistage des hépatites B et C, et, dans certains centres, d’autres Infections Sexuellement Transmissibles (IST). L’évolution des CDAG va dans le sens d’un dépistage de l’ensemble des IST, ainsi que le font les CIDDIST, de manière à devenir des CDAG/CIDDIST.

Les Centres de Planification Maternelle et Infantile (PMI), les Centres de planification et d’éducation familiale (CPEF) et les Centres de planification ou de Planning familial peuvent également proposer un dépistage gratuit.

Quel est le rôle du médecin dans le dépistage ?

Le rôle du médecin est de voir avec le patient quels sont les risques qu’il a pris, de l’informer des modes de transmission et de lui expliquer les moyens de prévention. Si le test est nécessaire, il fera une ordonnance en précisant à quel moment il faut faire la prise de sang. Il peut également proposer d’autres tests s’il observe des risques pour d’autres maladies.

Il est tenu par le secret médical. Quel que soit le résultat du test, il ne sera communiqué à personne d’autre.

Combien cela va-t-il me coûter ?

Le coût du dépistage comprend le prix de la consultation avec le médecin, le prix de l’acte de prélèvement (qui peut être réalisé directement au laboratoire ou par une infirmière libérale), et celui du test de laboratoire.

Le test de laboratoire est remboursé à 100 % par la sécurité sociale. Pour la consultation et le prélèvement, le remboursement se fait en partie par la sécurité sociale, et en partie par l’assurance complémentaire lorsqu’on en a une (comme pour toutes les autres consultations médicales). Ce remboursement est pris en charge à 100% si le test entre dans le panier de soins d’une ALD, et si on a la CMU complémentaire ou l’AME.

Cela se passe-t-il de la même façon dans les Centres de Dépistage Anonyme et Gratuit ?

Dans les CDAG, l’ensemble des démarches est gratuit. Comme ces centres sont anonymes, à aucun moment on ne donne son nom.

Les personnes sont accueillies, et on leur donne un papier portant un numéro. La consultation et les examens se feront sous ce numéro d’anonymat (qui figure sur les résultats).

Il y a d’abord un entretien avec un médecin, avec qui on peut parler des risques pris, et poser des questions sur le VIH, les hépatites et les IST .

Si c’est le bon moment, on fait la prise de sang, et on repart avec le carton sur lequel figure le numéro.

Au bout de quelques jours (le plus souvent 1 semaine), on revient au centre, et le médecin remet le résultat.

Attention : il faut revenir soi-même, avec le numéro, sans quoi le résultat ne sera pas rendu.

Dans beaucoup de centres, il est également possible de rencontrer un-e assistant-e social-e ou un-e psychologue.


Si vous souhaitez réagir à ces informations, n’hésitez pas à :

- nous appeler au 0 800 840 800
- être appelé
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
- échanger sur notre forum

 
Partager cet article envoyer l'article par mail Partager sur facebook