https://www.sida-info-service.org
faire un don
QUESTIONS FRÉQUENTES
AGIR APRÈS UN RISQUE

C’est la rentrée ! Bientôt un test VIH ?
  •  
  •  
  •  

A visiter

Appelez-nous

Service

Forum

Multimédia

Pratique

CROI 2010

Le traitement VIH, un outil de prévention

23/02/2010
Version imprimable de cet article Diminuer la police Augmenter la police

On le sait, les traitements du VIH peuvent avoir des effets indésirables à long terme. Ces effets sont aujourd’hui d’autant mieux surveillés et mesurés que la durée d’exposition des séropositif-ves aux molécules antirétrovirales ne cesse de s’allonger avec leur espérance de vie – du moins là où ils/elles ont accès à un traitement.

Mais les antirétroviraux ont aussi des effets désirables. Au-delà du bénéfice apporté par leur puissance antivirale (leur effet primaire), il est un effet secondaire désirable qui semble avoir marqué la 17ème CROI cette année : leur rôle protecteur pour les partenaires séronégatif-ves. Car on est moins contaminant-e quand on reçoit un traitement que quand on n’en reçoit pas ; c’est ce qu’on appelle le « TasP » (Treatment as Prevention : le traitement comme moyen de prévention).

Une étude sur le TasP a donc été menée en Afrique sur plus de 3000 couples hétérosexuels sérodiscordants (un couple sérodiscordant ou sérodifférent étant un couple dont les deux partenaires ont un statut VIH différent). Sur les 103 contaminations au sein de ces couples ayant eu lieu au cours de l’étude, seule une transmission du virus s’est produite à partir d’un partenaire traité - et il ne l’était que depuis 18 jours quand le test de sa partenaire a positivé.

Conclusion : cette étude démontre que l’utilisation des antirétroviraux est associée à une baisse significative du risque de transmission du VIH dans les couples hétérosexuels sérodiscordants. Selon les auteurs de l’étude cités dans un article en français d’Aidsmap, la réduction du risque de transmission avec le traitement (91 %) est supérieure à celle obtenue avec l’utilisation du préservatif (85 %).

L’abstract de l’étude sur le site de la CROI 2010 (en anglais)

Laurent Rossignol

 
Partager cet article envoyer l'article par mail Partager sur facebook