https://www.sida-info-service.org
faire un don
QUESTIONS FRÉQUENTES
AGIR APRÈS UN RISQUE

Etes-vous satisfait-e de votre médecin généraliste ?
  •  
  •  
  •  

A visiter

Appelez-nous

Service

Forum

Multimédia

Pratique

Morpions

19/06/2015
Version imprimable de cet article Diminuer la police Augmenter la police

Phtirius pubis est un petit insecte, appelé classiquement « morpion » ou pou du pubis.

Cet insecte se nourrit de sang, vit accroché aux poils à proximité de la peau et pond ses œufs (les « lentes ») sur les poils. Il arrive qu’il colonise d’autres zones pileuses.

Symptômes éventuels

Démangeaisons (prurit)

Transmission

  • Essentiellement sexuelle,
  • Par contact direct avec des poils infectés. Mais le parasite peut rester vivant et infectant 24 heures en dehors du corps parasité (par exemple dans la literie).

Incubation  : jusqu’à 30 jours.

Dépistage

  • Visuel,
  • Sur les poils, on peut retrouver les lentes, grises et bien accrochées quand elles sont vivantes, blanches et facilement détachables quand elles sont mortes,
  • Sur le slip on retrouve souvent des traces sanguinolentes marronnasses, d’allure un peu poudreuse, qui correspondent aux déjections du morpion (sang digéré).

Traitement

Le traitement repose sur l’emploi d’insecticides :

  • SPRAY-PAX® (pyréthrine),
  • PARA PLUS® (pyréthrine + malathion),
  • d’autres produits sont également prescrits (ELANTOL®, utilisé également contre la gale, les aoûtats).

Il faut garder un contact de 8 à 12 heures, en fonction des produits (suivre la notice, car ils sont parfois assez différents). Parfois, le rasage pubien est inévitable.

ATTENTION : pendant le du traitement, il faut IMPERATIVEMENT :

  • changer la literie et le linge ayant été en contact,
  • les désinfecter avec un insecticide adapté (depuis la disparition de l’APHTYRIA®, on utilise divers produits ; demander conseil au pharmacien)
  • laver le tout.

Traitement systématique des partenaires.

Tous ces produits ne sont pas remboursés, donc relativement chers (8 à 11 euros)


Si vous souhaitez réagir à ces informations, n’hésitez pas à :

- nous appeler au 0 800 840 800
- être appelé
- nous contacter sur le Live Chat
- nous poser une question par mail
- échanger sur notre forum

 
Partager cet article envoyer l'article par mail Partager sur facebook