https://www.sida-info-service.org
faire un don
QUESTIONS FRÉQUENTES
AGIR APRÈS UN RISQUE

Etes-vous satisfait-e de votre médecin généraliste ?
  •  
  •  
  •  

A visiter

Appelez-nous

Service

Forum

Multimédia

Pratique

Prévention

PrEP : les modalités pratiques (2/2)

Tout savoir sur le nouvel outil de prévention contre le VIH
21/12/2016
Version imprimable de cet article Diminuer la police Augmenter la police

La PrEP Comment ça marche ?

Les antirétroviraux administrés bloquent la réplication du VIH et empêchent ainsi le virus d’infecter les cellules. Ils empêchent, en cas d’exposition, une contamination par le VIH mais pas par les autres IST.

Modalités de prise de la PrEP ?

- Soit en prise continue à raison d’1 comprimé par jour,

- Soit en prise discontinue.

PrEP en prise continue, 1 comprimé par jour

Le comprimé peut être pris avec ou sans repas. Il est recommandé de le prendre à la même heure chaque jour.

Activité optimale protectrice après 7 jours de prise chez les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH) pour les rapports anaux et après 21 jours chez les femmes pour les rapports vaginaux en raison de la diffusion plus lente des antirétroviraux et de la moindre concentration du tenofovir dans les tissus vaginaux.

Le schéma de prise continue doit être envisagé pour les femmes, et pour toutes les personnes trans ayant des rapports vaginaux, ainsi qu’en cas d’infection par le virus de l’hépatite B. En effet la prise intermittente de Truvada exposerait aux risques d’émergence de virus B résistants compte tenu de son activité sur ce virus.

PrEP en prise à la demande

La prise de Truvada à la demande peut être envisagée chez les hommes gays et chez les personnes trans n’ayant pas de rapports vaginaux.

Les avantages de la prise discontinue est de pouvoir arrêter de prendre des comprimés dans les périodes de moindre activité sexuelle ou quand les rapports sont protégés par un préservatif.

La prise à la demande n’est pas recommandée chez les personnes infectées par le virus de l’hépatite B et pour les rapports vaginaux (voir ci-dessus)

Il est nécessaire, en cas de prise discontinue de la PrEP d’anticiper ses rapports sexuels. 1 rapport sexuel nécessite trois prises, soit 4 comprimés de Truvada.

Première prise : prendre en une fois 2 comprimés de Truvada© entre 2 h et 24 h avant le rapport sexuel,

Deuxième prise : prendre 1comprimé de Truvada© environ 24 h après la première prise,

Troisième prise : prendre 1comprimé de Truvada© environ 24 h (+/- 2 h) après la seconde prise.

Si plusieurs rapports sexuels sur plusieurs jours :

Prendre 2 comprimés de Truvada© entre 2 h et 24 h avant le rapport sexuel,

Prendre 1 comprimé de Truvada© environ 24 h après la première prise,

Continuer à prendre 1 comprimé de Truvada© par jour, même heure, à 2 h près, pendant toute la période de l’activité sexuelle,

Deux prises, espacées de 24 h après le dernier rapport sexuel à risque.

En cas de reprise d’une activité sexuelle :

• Si la dernière PrEP en prise à la demande s’est terminée depuis 6 jours ou moins, débutez une nouvelle séquence de PrEP avec 1 seul comprimé afin de réduire la toxicité du traitement,

• Si la dernière PrEP en prise à la demande s’est terminée depuis 7 jours ou plus, débutez une nouvelle séquence de PrEP avec 2 comprimés.

PrEP suivi médical ?

La PrEP implique un suivi médical régulier afin de s’assurer de l’efficacité et de la tolérance au traitement.

Avant de commencer la PrEP, Une consultation et un bilan vous seront proposés. Ils permettront au médecin d’évaluer avec vous si la PrEP est la bonne stratégie de prévention pour vous et dépisteront d’éventuelles contre-indications médicales.

Un mois plus tard et tous les trois mois, un suivi régulier permettra de :

o Faire un bilan régulier des IST : la PrEP ne prévient pas les autres IST (gonorrhée, condylomes, chlamydia, hépatites A/C, syphilis, etc.). Il est recommandé de dépister les différentes IST tous les 3 mois,

o Faire un dépistage régulier du VIH : en effet en cas de contamination par le VIH, il est recommandé d’arrêter la prise de Truvada afin de réduire le risque de développer des résistances médicamenteuses,

o Faire un contrôle de la fonction rénale.

Si vous avez eu un rapport sans PrEP et sans préservatif, et au moindre doute, demandez un traitement préventif (TPE), idéalement dans les quatre premières heures et au plus tard sous 48 h. En cas de doute contacter Sida Info Service au 0 800 840 800, appel anonyme et gratuit à partir d’un poste fixe ou mobile ou par LiveChat

PrEP contre indications ?

• Séropositivité au VIH ou sérologie VIH inconnue,

• Présence de signes ou symptômes de primo infection par le VIH,

• Insuffisance rénale,

• Allaitement,

• Hypersensibilité à l’un des principes actifs ou des excipients du produit.

PrEP effets indésirables ? Interactions ?

Truvada® est généralement très bien tolérée. Mais comme la plupart des médicaments, il peut occasionner dans les premières semaines de traitement des effets indésirables : nausées, diarrhées, douleurs abdominales, maux de têtes. Ces effets indésirables disparaissent rapidement.

Des effets secondaires plus sérieux, comme une insuffisance rénale ou une ostéoporose sont rares. Dans les cas où ils se produisent, les problèmes de reins régressent une fois le médicament arrêté.

Pas d’interaction du Truvada® avec l’alcool ou les drogues récréatives, ni avec la plupart des antidépresseurs, ni avec les contraceptifs et autres traitements hormonaux.

Truvada® n’a pas d’action connue sur la libido et la performance sexuelle.

Ne pas utiliser d’autres médicaments toxiques pour les reins, ne pas utiliser de manière prolongées les anti-inflammatoires non stéroïdiens (ibuprofène, profénid, Voltarène…).

PrEP et préservatif ?

La PrEP n’est pas incompatible avec le préservatif, elle peut même être utilisée en complément, ou en alternance avec celui-ci.

Le préservatif est efficace dans la prévention du VIH. Il est également le seul qui protège à la fois contre le VIH, contre certaines IST et qui est contraceptif.

PrEP où ?

Seuls les médecins expérimentés dans la prise en charge du VIH peuvent prescrire de la PrEP.

• Certains services hospitaliers en charge du VIH ;

• Certains Cegidd.

Docteur Radia Djebbar

Coordinatrice scientifique

Sida Info Service

Annuaire des consultations PrEP

PDF - 967.7 ko
Consultations PrEP

Si vous constatez une erreur ou une omission contactez Sida Info Service au 0 800 840 800 ou par mail jltabourin sis-association.org

Des questions sur la PrEP ?

N’hésitez pas à contacter Sida Info Service au 0 800 840 800, appel anonyme et gratuit à partir d’un téléphone fixe/mobile ou par "LiveChat"

- Lire PrEP : les réponses à vos questions (1/2)

 
Partager cet article envoyer l'article par mail Partager sur facebook