Comment savoir si on a une IST ?

Beaucoup de ces maladies donnent des signes :

  • des brûlures en urinant (surtout chez l’homme dans les blennorragies ou les chlamydioses)
  • des pertes vaginales (avec les trichomonases, les vaginoses, parfois dans les chlamydioses)
  • des boutons au niveau de la région des organes sexuels (comme l’herpès) ou même sur l’ensemble du corps (comme la syphilis)
  • des ulcérations (qui ressemblent à une plaie) des organes génitaux (comme dans la syphilis ou l’herpès)
  • des démangeaisons (avec l’herpès, parfois avec les condylomes, toujours avec les morpions)
  • des espèces de verrues dans le cas des condylomes.

Ces signes peuvent disparaître spontanément avant de réapparaître plus tard (dans l’herpès par exemple), parfois sous une forme différente (comme dans la syphilis).

Quand on a des boutons ou une ulcération des organes génitaux, des secrétions anormales au niveau du sexe, des verrues « mal placées », il ne faut pas attendre que cela disparaisse tout seul mais rapidement consulter un médecin, qui fera le diagnostic et proposera un traitement.