J’ai pris un risque il y a plus de 48 heures

Si le risque remonte à plus de 48 heures, il est trop tard pour envisager un traitement d'urgence (TPE : Traitement Post-Exposition).

Cependant il est nécessaire de se faire dépister pour vérifier que vous n’avez pas été contaminé-e. 

Consultez votre médecin traitant ou rendez-vous dans un CeGIDD (Centre Gratuit d’Information, de Diagnostic et de Dépistage des infections par le virus du VIH, des Hépatites et des IST). En évaluant les risques pris pour le VIH, mais aussi pour les hépatites ou les IST, il sera possible de vous proposer le meilleur moment pour faire les examens nécessaires.

Vous pourrez aussi en profiter pour faire le point sur votre attitude face aux risques et à la prévention, sur vos connaissances de l'infection par le VIH, les IST et les virus des hépatites.

Les écoutant-e-s de Sida Info Service sont là pour vous apporter les informations nécessaires et vous aider à y voir plus clair, gratuitement et anonymement au 0 800 840 800.

important

Le résultat négatif d’un test de dépistage du VIH n'est totalement fiable que 6 semaines au moins après la dernière prise de risque.

Source :
MORLAT Ph. (sous la dir.)
Rapport 2013 sur la prise en charge médicale des personnes vivant avec le VIH
Chapitre 14, prise en charge des situations d'exposition au risque viral chez l'adulte ;
pp. 392-402 . Rapport Morlat 2013