Les morpions, c’est quoi ?

La pédiculose est une parasitose due aux poux. On distingue 3 pédiculoses : de la tête, du corps et du pubis, aussi appelée phtiriase pubienne.

Phtirius pubis est un petit insecte, appelé classiquement « morpion » ou pou du pubis. C’est un insecte hématophage (se nourrit de sang) qui vit accroché aux poils à proximité de la peau et pond ses œufs (les « lentes ») sur les poils. Même s’il aime beaucoup les poils du sexe, il arrive qu’il colonise d’autres zones pileuses comme les poils du torse, les aisselles ou la tête.

Dépistage

  • visuel (se reconnait facilement)
  • sur les poils, on peut retrouver les lentes, grises et bien accrochées quand elles sont vivantes ; blanches et facilement détachables quand elles sont mortes,
  • sur le slip on retrouve souvent des traces sanguinolentes marronnasses, d’allure un peu poudreuse, qui correspondent aux déjections du morpion (sang digéré).

Transmission 

La transmission des morpions pubiens est :

  • essentiellement sexuelle,
  • par contact direct avec des poils infectés.

Le parasite peut rester vivant et infectant 24 heures en dehors du corps parasité (par exemple dans la literie).

Symptômes

En général, on se rend compte de la présence de morpions à cause des démangeaisons (prurit).

Traitement

  • Diméticone

Le Diméticone est un pansement gastrique. Il est utilisé comme traitement mécanique (et non chimique) d’une pédiculose car il adhère à la surface du pou et l’asphyxie.

Spécialités : Polysilane Upsa®, K.O. poux®

  • Pyréthrine

La Pyréthrine est un insecticide.

Spécialités : Topiscab 5 % crème®, Item Anti Poux® shampooing, Parasidose® shampooing

  • Ivermectine

Si résistance au traitement, il existe une alternative : l’Ivermectine utilisée dans le traitement des parasitoses comme la gale.

Spécialités : Stromectol® comprimés et ses génériques, Soolantra® crème

  • Malathion (Arrêt de commercialisation en décembre 2018)

Spécialités : Prioderm®, Para Plus®

Parfois, le rasage pubien est inévitable.

Pendant le traitement, il faut IMPÉRATIVEMENT :

  • changer la literie et le linge ayant été en contact,
  • les désinfecter avec un insecticide adapté (demander conseil au pharmacien),
  • laver le tout.

Le traitement des partenaires doit être systématique.