Quels sont les symptômes de la contamination ?

Après une prise de risque, si une personne a été contaminée par le VIH, il est possible dans 20 à 50 % des cas que certains symptômes apparaissent entre la période de 5 à 30 jours après la contamination appelée primo-infection.

Les symptômes de la contamination peuvent éventuellement être les suivants :

  • Syndrome viral aigü : fièvre, céphalées, malaise, tachycardie, douleurs articulaires et courbatures, asthénie, polyadénopathie,
  • Manifestations cutanéo-muqueuses : angine ou pharyngite, rash, ulcères oraux ou génitaux,
  • Troubles digestifs : diarrhée,
  • Symptômes neurologiques : troubles cognitifs, déficit moteur, neuropathie, méningite lymphocytaire, encéphalite.

Les symptômes les plus fréquents sont : fièvre, céphalées et autres symptômes neurologiques, adénopathies (ganglions gonflés).

Ces symptômes disparaissent spontanément en quelques jours à quelques semaines.

Cependant ces symptômes ne sont pas du tout spécifiques à une contamination par le VIH. Ils peuvent être dus à d’autres maladies et infections, virales ou non, (allergie, véritable grippe, hépatite, etc). Il est néanmoins important d’aller consulter rapidement un médecin afin de savoir s’il s’agit ou non d’une infection VIH.

A noter : seul un test de dépistage pourra établir si ces symptômes sont dus ou pas à une contamination par le VIH.