Une IST, ça peut être grave ?

Certaines IST peuvent provoquer des symptômes mineurs qui se traitement facilement mais d’autres peuvent entraîner à long terme des complications, voire des cancers.

L’hépatite B peut occasionner un cancer du foie.

les condylomes provoquent également des cancers chez la femme, parfois aussi chez l’homme.

Les chlamydioses peuvent provoquer des infections génitales graves, des grossesses extra-utérines, et éventuellement une stérilité

Enfin, d’autres maladies peuvent avoir des conséquences sérieuses (la syphilis) ou handicapantes (l’herpès).

Avoir une IST, c’est également augmenter de façon importante le risque d’être infecté par le VIH ; ces maladies abîment les muqueuses sexuelles et facilitent la contamination par le VIH.