Quel risque en cas de masturbation ou de frottements ?

Masturbation : il n’y a pas de risque de transmission du VIH dans la masturbation réciproque. Par contre cela peut comporter des risques de transmission de certaines IST.

Frottements muqueuse contre muqueuse : le frottement muqueuse contre muqueuse n'est pas non plus un risque pour le VIH. Attention aux dérapages non contrôlés : un frottement peut parfois se transformer en pénétration !

Votre avis compte

Cet article vous a-t-il été utile ?