La circoncision diminue-t-elle le risque de transmission ?

Des études ont montré que le risque d’être contaminé par le VIH ou par une IST au cours d’un rapport non protégé semble moins important pour les hommes qui ont été circoncis.

Par contre la circoncision ne diminue pas ces risques pour la personne qui est pénétrée par un homme circoncis porteur du VIH ou d’une IST.

Elle reste donc une mesure de protection relative.