J’ai reçu du sang sur les doigts. C’est risqué ?

Pour qu'un risque de transmission du VIH par le sang soit réel, il faut :

que du sang frais coule,

que ce sang soit celui d’une personne séropositive dont la charge virale est détectable,

qu’il coule sur une plaie fraîche, non cicatrisée et importante (qui nécessiterait des points de suture).

Il n'y a pas de transmission du VIH par le biais de petites plaies superficielles et/ou cicatrisées.

Il n'y a pas non plus de transmission du VIH par le biais de sang sec ou de taches de sang sec.