Les moustiques peuvent-ils transmettre le VIH ?

Un moustique aspire le sang d’une personne. Il n’injecte pas de sang à une autre personne.

Si le paludisme se transmet par les moustiques, c’est parce que le parasite responsable de cette maladie accomplit une partie de son cycle de développement dans les glandes salivaires de l’insecte, ce qui n’est pas le cas du VIH.

Lorsqu’il pique, le moustique injecte de la salive et non pas le sang qu’il a ingéré.

Enfin, il ne peut rester suffisamment de sang sur la trompe de l’insecte pour qu’il y ait transmission du VIH à une autre personne.

Les moustiques ne transmettent donc pas le VIH.