La pénétration était mal ou non protégée

En cas de rupture de préservatif pendant le rapport sexuel, il peut y avoir un risque de transmission si l'un des deux partenaires a le VIH et si sa charge virale peut être détectée.

Une pénétration sans préservatif présente également un risque même si celui qui pénètre se retire avant l'éjaculation : le frottement prolongé de la muqueuse du gland contre celle du vagin ou de l'anus peut entraîner une transmission du VIH.

En se retirant rapidement, on diminue le risque de contamination mais sans le supprimer complètement.

Si vous avez été exposé-e à un risque de transmission du VIH il y a moins de 48 heures, vous pouvez vous rendre aux Urgences pour savoir si vous pouvez bénéficier d'un traitement d'urgence (TPE) contre le VIH.

Attention ! Ne traînez pas : le TPE est d'autant plus efficace qu'il est pris tôt, moins de 4 heures après le risque si possible.