Dossier : tout savoir sur le Chemsex

Le chemsex ou « sexe sous drogues » (contraction des mots anglais « chemical » pour « chimique » – et sexe), c'est l’utilisation de produits psychoactifs pendant et pour les relations sexuelles. Les produits peuvent être sniffés, ingérés ou insérés dans l'anus. Dans la communauté gay, on parle plus particulièrement de slam pour l'usage intraveineux de substances psycho-actives dans un contexte sexuel. Les principaux produits utilisés sont les cathinomes, la méthamphétamine, le GHB/GBL/DB ou la kétamine (...)

Quel est le risque de transmission du VIH de la mère à l’enfant ?

Il n’existe pas de transmission du VIH père-enfant sans que la mère soit elle-même infectée. Le TASP ("Treatment as Prevention") est devenu désormais le moyen prioritaire de prévention. Le traitement de la mère a pour objectif d'avoir une charge virale indétectable pour éviter la transmission du virus au fœtus.

VIH et Ramadan 2018

Quelques règles à respecter pour les musulman-e-s séropositif-ve-s au VIH qui souhaitent faire le ramadan Le ramadan a débuté cette année le 17 mai 2018. Le ramadan impose aux croyant-e-s musulman-e-s de ne pas manger, boire, fumer et ne pas avoir de rapports sexuels de l’aube au coucher du soleil. [...]

HPV : où en sommes-nous ?

La 92ème rencontre du Centre régional d’information et de prévention du sida d’Ile-de-France (Crips) du 12 novembre 2015 était consacrée au papillomavirus (HPV), une infection sexuellement transmissible (IST) notamment responsable du cancer du col de l’utérus chez la femme et de cancer du pénis chez l’homme. Le HPV est aussi [...]

10 ans d’écoute des HSH

Sida Info Service est un observateur privilégié de l’évolution des questionnements abordés par les différents publics. Cette synthèse porte sur les appels reçus sur le 0 800 840 800 entre 2004 et 2014 concernant les hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH). [...]

Vivre avec un traitement contre le VIH

Sida Info Service est un observateur privilégié de l’évolution des questionnements abordés par les différents publics. En France, 150 000 personnes vivent avec le VIH (PVVIH). 90 000 d'entre elles prennent un traitement antirétroviral. [...]